La justice britannique accorde le droit à Assange de faire appel de son extradition

Suivez RT France surTelegram

Julian Assange a finalement été autorisé par la justice britannique à faire appel de son extradition vers les Etats-Unis. Le fondateur de WikiLeaks risque 175 ans de prison pour avoir rendu publics des milliers de documents classifiés.

Nouveau rebondissement dans l'affaire Julian Assange. WikiLeaks a confirmé ce 24 janvier que son fondateur avait été autorisé par la Haute Cour de Londres à faire appel de son extradition vers les Etats-Unis, réclamée par les autorités de ce pays.

Il pourra donc défendre sa cause devant la Cour suprême britannique.

Des soutiens du fondateur de WikiLeaks s'étaient rassemblés devant la Haute Cour de Londres pour faire entendre leur voix avant l'annonce de la décision. S'exprimant devant l'assemblée, la compagne de Julian Assange, Stella Moris, a fait valoir : «Ce qui s'est passé aujourd'hui devant le tribunal est précisément ce que nous attendions [...] Nous avons gagné aujourd'hui.» «Nous continuerons à nous battre jusqu'à la libération de Julian», a-t-elle ajouté.

En décembre dernier, la justice britannique avait annulé son propre refus d'extradition prononcé en janvier et contre lequel les Etats-Unis avaient fait appel.

Le fondateur de WikiLeaks risque 175 ans de prison aux Etats-Unis pour avoir rendu publics des milliers de documents classifiés. Le journaliste avait notamment révélé à la face du monde des crimes de guerre commis par l'armée américaine, en particulier en Irak et en Afghanistan.

Julian Assange est actuellement détenu à la prison de haute sécurité de Belmarsh dans le sud de Londres.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix