Russie, Chine et Iran ont mené des exercices navals conjoints dans le golfe d'Oman

Des navires de guerre dans le golfe d'Oman lors d'exercices navals menés le 21 janvier conjointement par la Chine, l'Iran et la Russie.© Ministère russe de la Défense Source: Sputnik
Des navires de guerre dans le golfe d'Oman lors d'exercices navals menés conjointement par la Chine, l'Iran et la Russie le le 21 janvier 2022.
Suivez RT France surTelegram

La Défense russe a expliqué avoir participé, avec l’Iran et la Chine, à des exercices militaires dans le golfe d'Oman. Le but des opérations était d'améliorer les capacités de ces pays face aux attaques de pirates.

Dans un communiqué daté du 21 janvier, le ministère russe de la Défense s'est exprimé au sujet des exercices militaires navals CHIRU-2022 qui se sont déroulés le jour même dans le golfe d'Oman et dans l'espace aérien correspondant, et auxquels ont participé la Russie, l’Iran et la Chine. Les entraînements visaient notamment à améliorer les capacités de chacun des trois pays dans le cadre d'opérations de libération de navires capturés par des pirates.

Ont été effectués des «tirs au canon sur cible maritime», des «manœuvres tactiques conjointes» ou encore des «actions de recherche et de sauvetage en mer». Au total, quelque 14 navires de combats et d’appui ont été impliqués dans diverses missions d'entraînement. «Du côté russe y a participé un détachement de navires de la flotte du Pacifique comprenant le сroiseur Variag décoré de l’ordre de Nakhimov, le chasseur de sous-marins Amiral Tribouts et le navire-citerne Boris Boutoma», précise le communiqué.

Comme le souligne le ministère, ces récents exercices font suite à des missions d'entraînement auxquelles a participé un détachement de la flotte russe dans la région Asie-Pacifique à partir de décembre 2021. «L’objectif principal des exercices menés par la marine et les forces aérospatiales est de remplir des missions de protection des intérêts nationaux russes dans différentes mers, ainsi que de contrer depuis la mer et l’océan les menaces militaires pesant sur la Fédération de Russie», est-il indiqué dans le même texte qui précise : «Au total, la participation de plus de 140 navires de combat et d’appui, plus de 60 aéronefs, 1 000 matériels militaires et environ 10 000 militaires est prévue.»

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix