Les cinq catastrophes aériennes les plus graves du ciel égyptien

Source: Reuters

RT France a répertorié lescatastrophes aériennes les plus graves qui ont eu lieu au–dessus de l’Egypte et qui ont coûté la vie à des centaines de personnes.

20 mars 1969

© RT France

Un Illiouchine 18D de la compagnie aérienne United Arab Airlines s’est écrasé après avoir raté par trois fois son approche de l'aéroport d'Aswan en Égypte en raison d’une mauvaise visibilité. Sur les 105 passagers et membres d’équipage qui étaient à bord de l’avion, cinq seulement ont survécu au crash.

21 février 1973

© RT France

Un Boeing 727 de la Libyan Arab Airlines qui effectuait la liaison Tripoli-Le Caire a été abattu par des chasseurs israéliens au-dessus du Sinaï, ces derniers ne parvenant pas à établir le contact avec le pilote du Boeing. 108 personnes ont péri, seulement cinq ont survécu. Le pilote de l’avion était Français et le copilote libyen conformément à l’arrangement contractuel entre Air France et Libyan Arab Airlines. En raison du mauvais temps et d’une défaillance technique, l’avion s’est perdu et est entré dans l’espace aérien israélien au-dessus de la péninsule du Sinaï. Des chasseurs israéliens F4 Phantom II ont effectué des tirs de semonce et tenté d’établir un contact visuel avec les pilotes qui les ont ignorés, selon la version officielle. Les autorités israéliennes ont reconnu une «erreur de jugement» mais aucune mesure à leur encontre n’a été prise. 

20 mai 1965

© RT France

Un Boeing 727 de la compagnie aérienne Pakistan International Airlines s’est écrasé près de l’aéroport du Caire. 108 passagers et 13 membres d’équipage ont péri dans l’accident. Six passagers seulement ont survécu. Le vol 705 de PIA volait de l’aéroport pakistanais de Karachi en direction de Londres avec trois escales à Dhahran, au Caire et à Genève. Lors de son arrivée au Caire, l’avion était légèrement incliné sur la gauche, puis a percuté le sol avant d’atteindre la piste d’atterrissage. Selon les experts, le pilote n’a pas réussi à maintenir l’avion à une hauteur suffisante pour pouvoir atterrir.

3 janvier 2004

© RT France

Un Boeing 737 de la compagnie égyptienne Flash Airlines à destination de Paris s'est abîmé en mer Rouge, quelques minutes après son décollage de l'aéroport de Charm el-Cheikh. Les 148 passagers qui étaient à bord ont péri, dont 134 Français. Seulement 83 dépouilles ont pu être rapatriées en France.

Après que les boîtes noires et des morceaux de l’avion ont été retrouvés, l’enquête a révélé qu’une erreur de pilotage, notamment une désorientation spatiale du pilote, était à l’origine du drame. Les experts égyptiens ont aussi remarqué une panne du pilote automatique. 

31 octobre 2015

© RT France Source: Reuters

Un Airbus A321 de la compagnie russe Kolavia devait relier les villes de Charm El-Sheikh, en Egypte, à Saint-Pétersbourg en Russie mais il est tombé dans le centre de la péninsule du Sinaï. Les responsables du contrôle de l'espace aérien ont indiqué que la communication avait été coupée avec l'avion charter russe 23 minutes exactement après son décollage. Tous les 217 passagers et 7 membres d'équipage, dont trois Ukrainiens, un Biélorusse et 220 russes, ont péri.

En savoir plus : un avion de ligne russe s'écrase dans le Sinaï avec 224 personnes à bord

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales