Covid : un Belge arrêté alors qu'il allait se faire vacciner pour la neuvième fois

Covid : un Belge arrêté alors qu'il allait se faire vacciner pour la neuvième fois© Bart Biesemans Source: Reuters
Centre de vaccination contre le coronavirus installé dans un supermarché à Bruxelles, en Belgique, le 30 août 2021.
Suivez RT France surTelegram

Plusieurs arnaques au pass sanitaire belge ont été détectées ces dernières semaines. Parmi elles, un homme qui venait se faire vacciner pour la neuvième fois, avec une pièce d'identité différente à chaque fois, a été arrêté par la police.

Un Belge a été intercepté le 21 décembre à Charleroi alors qu'il venait recevoir une neuvième injection de vaccin anti-Covid à la place d'une tierce personne. Selon des médias belges, l’homme se présentait chaque fois avec des papiers différents afin de permettre à ses connaissances de bénéficier d’un Covid Safe Ticket (CST), l'équivalent belge du pass sanitaire, sans doute contre rémunération.

Considéré comme une mule, l’homme avait été repéré par le personnel du centre de vaccination où il était déjà venu à huit reprises avec des pièces d'identité différentes, rapporte L'Avenir. Il a finalement été arrêté par la police et une plainte avec constitution de partie civile sera prochainement déposée contre lui, ainsi que contre les personnes qui ont fait appel à ses services. Lors de son arrestation, l'homme semblait en forme malgré ses huit injections. Il risque désormais d’être poursuivi pour usage de faux.

D'autres cas d'arnaques au pass sanitaire ont été constatés en Belgique ces dernières semaines. Fin novembre, rapporte encore L'Avenir, des mesures fermes avaient été prises contre un médecin liégeois suspecté d’avoir fourni plus de 2 000 faux certificats de vaccination à la suite d’une plainte et d’une constitution de partie civile de l’Aviq (l’Agence wallonne pour une vie de qualité). Mouhamadou Diagne, originaire de Liège, a délivré des CST contre des rémunérations allant parfois jusqu’à 1 000 euros. Autre exemple, à Tubize (Wallonie), une enquête de l’Aviq a permis de démanteler l’implication d’un membre du personnel administratif d’un centre de vaccination soupçonné d’avoir réalisé une centaine de faux encodages aux carnets de vaccination, via Vaccinnet, le logiciel d’encodage de la vaccination, rapporte encore L'Avenir. 

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix