Serbie : les opposants à un projet d'extraction de lithium menacent de bloquer le pays

Suivez RT France surTelegram

Plusieurs opposants à un projet d'extraction de lithium se sont rassemblés à Belgrade, en Serbie, le 18 décembre en menaçant de bloquer le pays d'ici Noël si les pouvoirs publics ne rejetaient pas ledit projet, porté par le géant minier Rio Tinto.

Des manifestants se sont rassemblés le 18 décembre à Belgrade pour protester contre un projet d’extraction de lithium par le géant minier Rio Tinto. Ils ont menacé de bloquer tout le pays si le gouvernement ne dit pas non au projet avant Noël.

Le lithium est un métal rare indispensable au fonctionnement des véhicules électriques, ce qui en fait une ressource extrêmement convoitée. Le groupe anglo-australien Rio Tinto, après l'acquisition en Serbie de terres riches de ce précieux métal, comptait en démarrer l'exploitation. Les pouvoirs publics serbes se font largement l'echo du tout électrique à grands renforts de slogans écologiques, comme le rappelle Franceinfo : «Les technologies vertes, les voitures électriques, l’air pur», peut-on entendre dans un spot publicitaire sur fond de chants d'oiseaux. «Tout cela dépend d’un des gisements les plus riches en lithium au monde, et qui se trouve juste ici, à Jadar en Serbie"», est-il ajouté.

Cette conséquence des politiques environnementales poussant à la relève des voitures traditionnelles par les voitures électriques a toutefois déclenché la grogne de plusieurs riverains pour qui le paysage après l'extraction «ressemblera à la lune, à Mars !». La passivité de l'Union européenne et de ses pays membres est d'ailleurs pointée du doigt par  Aleksandar Jovanovic Cuta, un des leaders de l'opposition au projet : «Est-ce qu’il existe de telles mines de lithium en France, en Allemagne, en République tchèque ?»

20 000 personnes vivent sur les terres que souhaite exploiter Rio Tinto. Cette dernière a cependant indiqué avoir conduit 12 études environnementales, mais dont les résultats ne sont pas encore publiés.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix