New York : la police mobilisée après le signalement d'un homme armé aux abords du siège de l'ONU

New York : la police mobilisée après le signalement d'un homme armé aux abords du siège de l'ONU© Ruptly TV
Dispositif policier déployé le 2 décembre aux abords du siège de l'ONU à New York.
Suivez RT France surTelegram

La présence d'un homme potentiellement armé aux abords du siège de l'ONU a provoqué le déploiement d'un impressionnant dispositif policier dans la zone. L'homme aurait menacé de se tuer selon un responsable de l'ONU.

Ainsi qu'en témoigne une diffusion en direct des images de l'agence Ruptly, un important dispositif policier a été déployé le 2 décembre aux abords du siège de l'ONU à New York après le signalement d'un homme armé dans le secteur.

«En raison d'une enquête policière, évitez le secteur de la 42e Rue et de la 1re Avenue [...]. Utilisez un autre itinéraire si vous voyagez dans la région», a notamment fait savoir la police new-yorkaise sur les réseaux sociaux.

«L'homme menace de se tuer»

Comme on peut le voir sur des vidéos mises en ligne dans un premier temps, plusieurs policiers armés se tiennent à proximité d'un homme devant le bâtiment de l'ONU. Il n'est alors pas clair si la personne en question possède ou non une arme.

Cependant, comme le rapporte l'AFP, d'autres images circulant sur les réseaux sociaux ont montré de façon plus rapprochée l'homme, vêtu de rouge, tenant «ce qui ressemble à une arme de gros calibre sous son menton», sur un trottoir entourant l'enceinte du siège des Nations unies.

«Nous sommes en train d'établir un dialogue avec un homme blanc d'une soixantaine d'années, possiblement armé. La situation est en cours», a déclaré à l'AFP une porte-parole de la police new-yorkaise.

Selon un responsable de l'ONU s'exprimant anonymement, l'homme «menace de se tuer».

La fermeture du siège n'a pas entraîné de perturbations au sein des bâtiments où le Conseil de sécurité poursuivait une réunion consacrée à l'Irak. L'une des entrées de l'ONU, à hauteur de la 46e rue de Manhattan, a été rouverte vers midi (17h GMT), selon le porte-parole de l'Organisation, Stéphane Dujarric.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix