Le variant Omicron présent aux Pays-Bas avant l'annonce des autorités sud-africaines

- Avec AFP

Le variant Omicron présent aux Pays-Bas avant l'annonce des autorités sud-africaines© UGC via AP
Des passagers à bord d'un avion reliant l'Afrique du Sud aux Pays-Bas (illustration).
Suivez RT France surTelegram

Le variant Omicron a été détecté aux Pays-Bas dans un test prélevé le 19 novembre, soit plusieurs jours avant que l'Afrique du Sud n'alerte l'OMS de sa détection. Les autorités sanitaires néerlandaises mènent l'enquête.

Les autorités sanitaires néerlandaises ont annoncé ce 30 novembre avoir détecté le variant Omicron dans un test prélevé le 19 novembre, soit un peu moins d'une semaine plus tôt que l'annonce de sa détection par les autorités sud-africaines. Des contrôles sont en cours pour voir dans quelle mesure il s'est propagé. 

«L'Institut néerlandais de la santé et de l'environnement (RIVM) a détecté le variant Omicron dans deux échantillons de test qui avaient déjà été prélevés aux Pays-Bas [...] les 19 et 23 novembre 2021», peut-on lire dans un communiqué. 

L'Afrique du Sud avait de son côté rapporté à l'Organisation mondiale de la santé (OMS) avoir détecté ce nouveau variant le 24 novembre, suscitant un vent de panique et une interdiction de nombreux territoires des voyageurs en provenance de l'Afrique australe. 

Le RVIM a précisé qu'il n'était pas encore possible de savoir «si les personnes concernées se sont également rendues en Afrique australe».

Les Pays-Bas avaient annoncé le 29 novembre que 14 personnes étaient porteuses du variant Omicron dans le pays, figurant toutes parmi des passagers revenant d'Afrique du Sud. Ces individus avaient été diagnostiqués positifs au Covid-19 à leur arrivée à Amsterdam. 

Avec 16 cas désormais confirmés, les Pays-Bas comptent l'un des chiffres de contaminations par le nouveau variant les plus élevés d'Europe à ce stade. 

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix