FSB : Daesh s'est enraciné dans les printemps arabes grâce à la politique des doubles-standards

Source: Reuters

Le chef du Service fédéral de sécurité de la Fédération de Russie, Alexandre Bortnikov, a déclaré que Daesh avait réussi à se répandre à cause de l’ambigüité des puissances régionales lors des différents printemps arabes des années 2010-2011.

«Il y a des puissances globales qui utilisent Daesh comme un «bélier terroriste» pour garantir leurs intérêts en Asie et en Afrique», a précisé Alexandre Bortnikov, lors d’une rencontre avec ses homologues de la Communauté des Etats indépendants (CEI) à Moscou.

«A la poursuite de leurs buts avec Daesh, certains pays ont placé le monde au bord d’un conflit religieux mondial», a-t-il précisé.

Le chef du FSB a aussi mis en évidence que «les conséquences de ce conflit mondial pourraient être désastreuses».

Lors de la rencontre, on a aussi évoqué le sujet afghan. Alexandre Bortnikov a rappelé que les groupes talibans qui avaient rejoint Daesh présentaient une menace permanente  pour l’Asie centrale que les terroristes pourraient envahir.

«L’escalade des tensions en Afghanistan est une source de préoccupation sérieuse. De nombreux groupes du mouvement taliban sont actuellement basés à la frontière nord du pays. Certains d’entre eux ont déjà rejoint Daesh», a-t-il souligné.

Répondant aux questions sur les frappes russes en Syrie, Alexandre Bortnikov a noté que la décision avait été prise pour contrer la menace d’un «retour massif» des djihadistes dans leur pays d’origine. «Et la décision a déjà porté des fruits», a-t-il conclu.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales