Irak : au moins 11 morts dans une attaque imputée à Daesh

- Avec AFP

Irak : au moins 11 morts dans une attaque imputée à Daesh© AHMAD AL-RUBAYE Source: AFP
Les forces irakiennes d'intervention rapide prennent d'assaut une maison du district de Tarmiyah, au nord de Bagdad, à la recherche de suspects liés à Daesh le 21 juillet 2019 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Dans la soirée du 26 octobre, une attaque imputée aux djihadistes de Daesh contre un village dans l'est de l'Irak a fait au moins 11 morts selon des sources sécuritaires. 13 blessés sont en outre à déplorer.

Au moins 11 personnes ont été tuées dans la soirée du 26 octobre en Irak dans une attaque imputée aux djihadistes de Daesh contre un village dans l'est du pays, ont rapporté deux sources au sein des forces de sécurité. L'attaque a visé le village d'Al-Rachad dans la province de Diyala, faisant «11 morts et 13 blessés», a précisé une source sécuritaire dans la province. Le secteur a été bouclé et des renforts dépêchés pour des opérations de ratissage, selon cette même source.

Une seconde source, évoquant la présence de civils parmi les victimes, a précisé que cette attaque à l'arme légère avait visé un village qui compte parmi ses habitants de nombreux membres des forces de sécurité.

Après une montée en puissance fulgurante en 2014 en Irak et en Syrie voisine et la conquête de vastes territoires, Daesh a vu son «califat» autoproclamé vaciller sous le coup d'offensives successives dans ces deux pays.

L'Irak a proclamé sa victoire contre les djihadistes fin 2017 et Daesh a été défait en Syrie en 2019. Mais les djihadistes restent une menace et continuent de mener des attentats dans ces deux pays. Le dernier attentat d'envergure revendiqué par Daesh dans le pays a visé en juillet dernier un marché du quartier chiite de Sadr City à Bagdad, faisant une trentaine de morts.

En octobre, les autorités ont annoncé deux importantes arrestations à la faveur de deux opérations menées hors d'Irak : le responsable d'un attentat revendiqué par Daesh ayant fait plus de 320 morts en 2016 à Bagdad, et un ancien haut responsable financier de l'organisation ultraradicale, recherché par les Etats-Unis.


Détails à suivre...

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»