«Nous ne sommes pas des robots» : le Belge Courtois dénonce le rythme des matchs internationaux

«Nous ne sommes pas des robots» : le Belge Courtois dénonce le rythme des matchs internationaux© MASSIMO RANA Source: Reuters
Thibaud Courtois sur le terrain pendant le match Italie Belgique de la Ligue des nations.
Suivez RT France surTelegram

L'emblématique gardien de l’équipe de Belgique Thibaut Courtois s'est plaint du rythme des matchs internationaux imposé aux joueurs par l'UEFA et la FIFA qui ne laissent, selon lui, pas assez de temps de repos.

Le gardien de but du Real Madrid et de l'équipe de Belgique s'est transformé le temps d'une interview en porte-parole des conditions de travail des joueurs de football internationaux. Prenant la parole sur la chaîne de télévision britannique Sky News après la défaite de son pays contre l'Italie lors du match pour la 3e place de la Ligue des nations, le footballeur a décrit un match organisé «pour l'argent».

«Ce match ce n'est que pour l'argent. Nous devons être honnêtes, nous avons juste joué parce que pour l’UEFA, c’est de l’argent en plus, un match supplémentaire à la télévision», a-t-il déclaré. Pour le footballeur international, le nombre de changements de joueurs effectués pendant le match a montré que les deux équipes voulaient ménager leurs effectifs.

«Bien sûr, tout le monde veut jouer ce match mais regardez les deux équipes,  combien de changements elles ont effectué [...] Si les deux équipes avaient joué la finale, elles auraient fait jouer tous leurs joueurs. Cela montre juste que nous jouons trop de matchs», a-t-il déclaré.

Le gardien de but juge par ailleurs que les joueurs n'ont pas assez de temps de repos compte tenu de l'agenda de matchs qui leur est imposé : «L’année prochaine, nous jouerons la Coupe du monde en novembre [...] En juin après une longue saison, nous devons jouer quatre autres matchs en Ligue des nations. Nous aurons deux semaines de vacances et ce n’est pas assez pour les joueurs pour pouvoir continuer 12 mois en haut niveau.»

Thibaut Courtois craint en outre que des joueurs ne se blessent devant l'augmentation du nombre de matchs : «Nous ne sommes pas des robots. Il y a de plus en plus de matchs et moins de repos pour nous. Personne ne s’inquiète pour nous», a-t-il encore dit, dénonçant des fédérations internationales de football organisant des compétitions de plus en plus fréquentes et ne se préoccupant que de «[remplir] leurs poches». 

La Ligue des nations de l'UEFA a été créée en 2018 pour remplacer une partie des matchs amicaux et les rendre plus compétitifs. Côté clubs, une nouvelle compétition, la Ligue Europa Conférence, a débuté cette saison.

En septembre, le directeur du développement du football mondial à la FIFA Arsène Wenger avait présenté en conférence de presse un projet visant à organiser la Coupe du monde tous les deux ans après le Mondial 2026. Ce projet avait été encensé par plusieurs anciens joueurs de football comme l'ancien attaquant brésilien Ronaldo ou le gardien de but danois Peter Schmeichel. Les ligues européennes s'étaient en revanche opposées au projet dans un communiqué commun. L'UEFA avait également fait savoir qu'elle s'y opposait.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»