11 Septembre : le chef d'al-Qaïda Ayman al-Zawahiri apparaît dans une vidéo non datée

11 Septembre : le chef d'al-Qaïda Ayman al-Zawahiri apparaît dans une vidéo non datée© SITE Intelligence Group Source: AFP
Extrait d'une vidéo diffusé par le Site intelligence group le 26 octobre 2012 montrant le chef d'al-Qaïda Ayman al-Zawahiri (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

A la date anniversaire des attentats d'al-Qaïda aux Etats-Unis, le groupe djihadiste a publié une vidéo de son chef dont la date ne peut pas être authentifiée. Ayman al-Zawahiri est l'objet depuis plusieurs mois de rumeurs sur son possible décès.

20 ans jour pour jour après les attentats qui ont frappé les Etats-Unis, le groupe terroriste al-Qaïda a diffusé le 11 septembre une vidéo de son dirigeant Ayman al-Zawahiri, sans que la date de ces images ne puisse être authentifiée, explique le Site intelligence group, ONG américaine qui surveille la propagande djihadiste en ligne, relayée par l'agence AP et Le Figaro.

Successeur d'Oussama Ben Laden à la tête d'al-Qaïda, l'Egyptien Ayman al-Zawahiri fait l'objet depuis plusieurs mois de rumeurs sur une possible mort naturelle, pour cause de maladie. Il est introuvable depuis une décennie, et potentiellement caché autour de la frontière afghano-pakistanaise, selon l'AFP.

Aucune preuve que le chef d'al-Qaïda est toujours en vie

Si les images publiées par le groupe terroriste ce 11 septembre sont censées infirmer les doutes sur son décès, l'ONG américaine qui a analysé la vidéo souligne que le leader djihadiste n'y fait aucune référence à la prise de pouvoir des Taliban en Afghanistan le 15 août dernier. Le retrait des forces militaires américaines est bien évoqué, mais cette opération était actée depuis février 2020 et l'accord passé à Doha au Qatar entre les Taliban et les Etats-Unis.

L'événement le plus récent mentionné par al-Zawahiri dans la séquence est l'attaque d'al-Qaïda au moyen d'une camionnette bourrée d’explosifs contre une base militaire russe dans la province de Raqqa, en Syrie, le 1er janvier 2021. «Il pourrait être mort, mais si c'était le cas, cela aurait été à un moment donné en janvier 2021 ou après», a ainsi déclaré à AP Rita Katz, la directrice de Site intelligence group.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix