Viktor Orban demande au pape François de «ne pas laisser périr la Hongrie chrétienne»

- Avec AFP

Viktor Orban demande au pape François de «ne pas laisser périr la Hongrie chrétienne» Source: Reuters
Le pape François et le Premier ministre hongrois Viktor Orban dans la salle romane du Musée des Beaux-Arts à Budapest, le 12 septembre 2021.
Suivez RT France surTelegram

Le dirigeant souverainiste Viktor Orban a demandé au pape, en visite à Budapest, de «ne pas laisser périr la Hongrie chrétienne». Ce dernier lui a répondu indirectement, appelant à «s'ouvrir à la rencontre aux autres» face à la «diversité».

«J'ai demandé au pape de ne pas laisser périr la Hongrie chrétienne», a rapporté ce 12 septembre le Premier ministre hongrois Viktor Orban sur son compte Facebook, où il a publié une photo de sa poignée de main avec le chef des 1,3 milliard de catholiques.

Viktor Orban, qui se présente comme un rempart en Europe contre «l'invasion musulmane», a précisé avoir offert à François la copie d'une lettre de 1250 d'un roi hongrois envoyée au pape de l'époque, implorant l'aide de l'Occident contre les guerriers tatars menaçant la Hongrie chrétienne.

Sur les images diffusées par la chaîne télévisée officielle du Vatican, qui a évoqué une rencontre «cordiale» de quarante minutes, le souverain pontife est apparu le 12 septembre tout sourire, Viktor Orban semblant légèrement plus réservé. Nulle mention des sujets qui fâchent dans le communiqué du Vatican, la teneur des discussions entre le pape et le dirigeant conservateur n'a pas été divulguée.

Le pape de 84 ans a toutefois semblé indirectement répondre à son hôte en clôturant la messe du Congrès eucharistique international. «Le sentiment religieux est la sève de cette nation si attachée à ses racines», a-t-il remarqué devant une immense foule. «Mais la croix, plantée en terre, en plus de nous inviter à bien nous enraciner, élève et étend ses bras vers tous [...] Mon souhait est que vous soyez ainsi: ancrés et ouverts, enracinés et respectueux», a-t-il intimé.

Devant les évêques, il a lancé un message similaire. Face à la «diversité», il a appelé à «s'ouvrir à la rencontre aux autres» plutôt qu'à «s'enfermer dans une défense rigide de notre soi-disant identité».

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»