Vaccins anti-Covid : au moins 15 millions de doses jetées aux Etats-Unis depuis 6 mois

- Avec AFP

Vaccins anti-Covid : au moins 15 millions de doses jetées aux Etats-Unis depuis 6 mois© Ahmad GHARABLI Source: AFP
Des flacons du vaccin de Pfizer/BioNtech dans la poubelle d'un centre de vaccination, à Jérusalem-Est, le 3, février 2021 (image d'illustration)
Suivez RT France surTelegram

Alors que de nombreux pays ont toujours un accès limité aux vaccins, ces doses jetées pour des raisons diverses représentent plus de 3% du nombre total de doses distribuées aux Etats-Unis.

Selon un article publié le 1er septembre par le média américain NBC citant des informations obtenues auprès des autorités sanitaires américaines, au moins 15 millions de doses de vaccins anti-Covid ont été jetées aux Etats-Unis depuis le 1er mars.

Ce nombre de doses gâchées a été rapporté aux Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC) – la principale agence fédérale de santé publique du pays – par les Etats américains ou les pharmacies qui administrent les vaccins. Un chiffre probablement sous-estimé, plusieurs Etats ou agences fédérales manquant dans ces données.

Les raisons pour jeter des doses peuvent être diverses : date de péremption passée, erreur de dilution, problèmes de réfrigération, fioles fissurées... De plus, une fiole de vaccin contenant plusieurs doses, une fois celle-ci ouverte, les autres doses doivent alors être utilisées dans les heures suivantes, et sont donc parfois jetées faute de trouver preneur.

Si certains fournisseurs ont rapporté plusieurs milliers de doses jetées d'un coup, les signalements les plus courants étaient de seulement quatre doses gâchées à la fois, selon NBC. Deux chaînes de pharmacies nationales, Walgreens et CVS, ont rapporté plus de deux millions de doses gâchées chacune, et Walmart et Rite Aid, plus d'un million.

444 millions de doses distribuées aux Etats-Unis et 500 millions promises à des pays pauvres

Selon des données précédentes fournies par les autorités sanitaires, entre le début de la campagne de vaccination américaine en décembre 2020 et mars, seulement près de 200 000 doses avaient été gâchées. Sur les 15 millions jetées par la suite, la plupart l'ont été durant les mois d'été (de juin à août), note NBC.

Ce chiffre représente une petite fraction du nombre de doses distribuées au total dans le pays depuis décembre (près de 444 millions), ainsi que du nombre de doses effectivement administrées (371 millions). 

Mais la vaccination anti-Covid reste très inégalitaire dans le monde, et la course aux doses est une réalité, de nombreux pays n'ayant pour le moment pu vacciner qu'une petite partie de leur population, notamment en Afrique.  «C'est un problème d'équité», a déclaré à NBC Tim Doran, professeur de santé publique à l'Université de York. «Vous avez des pays très riches, ayant accès au vaccin, qui jettent purement et simplement des doses», s'est-il indigné.

Les Etats-Unis ont annoncé début août avoir envoyé à des pays étrangers 110 millions de doses de vaccins, et ont commencé à distribuer fin août une partie du don de 500 millions de doses de vaccin Pfizer promises à des pays pauvres. 

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»