La diplomatie russe commente le non-renouvellement du visa d'une correspondante de la BBC

La diplomatie russe commente le non-renouvellement du visa d'une correspondante de la BBC© CARL COURT Source: AFP
Un logo de la BBC apparaît à la télévision, dans les bureaux de la chaîne britannique à Londres, en novembre 2012 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

La chaîne Rossia 24 a rapporté que le visa d'une journaliste de la BBC en Russie ne serait pas renouvelé. Selon la porte-parole de la diplomatie russe, la BBC avait été prévenue que Moscou réagirait à des «abus en matière de visa» commis par Londres.

«Les médias occidentaux s'agitent : ils demandent des explications sur les informations selon lesquelles un journaliste britannique travaillant à Moscou se verrait refuser la prolongation de son visa» : c'est en ces termes que la porte-parole de la diplomatie russe, Maria Zakharova, a introduit un message publié sur Telegram ce 13 août. A l'origine de ladite «agitation» : la veille, la chaîne de télévision publique russe Rossia 24 avait rapporté que le visa de la correspondante de la BBC Sarah Rainsford expirait le 31 août et qu'il ne serait pas renouvelé.

«Le groupe de médias anglo-saxon n'a prêté aucune attention aux avertissements répétés du ministère des Affaires étrangères selon lesquels des mesures appropriées seraient prises en réponse au véritable abus en matière de visa commis par Londres à l'encontre d'un correspondant russe en Grande-Bretagne», a expliqué Maria Zakharova.  

La porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères a ainsi rappelé que son institution avait «régulièrement fait des déclarations invitant les Britanniques à cesser de persécuter les journalistes russes». Et Maria Zakharova de souligner, à cette occasion, que les médias occidentaux n'ont «traditionnellement manifesté aucun intérêt» pour le sort des journalistes russes dont le visa britannique n'était pas prolongé.

Le lendemain, le ministère russe des Affaires étrangères a confirmé que le refus de renouveler le visa de la correspondante de la BBC était une réponse aux «discriminations» de Londres à l'égard de médias russes. Maria Zakharova a précisé que le conflit remontait à 2019, quand un journaliste russe avait dû quitter le territoire britannique «sans explication».

Indignation de la BBC

Le groupe télévisuel public britannique a de son côté exprimé son indignation, le 13 août : «L'expulsion de Sarah Rainsford constitue une atteinte directe à la liberté de la presse que nous condamnons sans réserve», a-t-il déclaré dans un communiqué. 

«Nous appelons les autorités russes à revenir sur leur décision. En attendant, nous continuerons à rapporter les événements de la région de manière indépendante et impartiale», a ajouté la BBC, qualifiant Sarah Rainsford de «journaliste exceptionnelle et intrépide».

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»