Afghanistan : des milliers de soldats russes, ouzbeks et tadjiks mènent des exercices militaires

Afghanistan : des milliers de soldats russes, ouzbeks et tadjiks mènent des exercices militaires© Didor Sadulloev Source: Reuters
Vidéo
Exercices militaires conjoints impliquant la Russie, l'Ouzbékistan et le Tadjikistan, sur le terrain d'entraînement de Kharb-Maïdon, près de la frontière tadjiko-afghane, le 10 août 2021.
Suivez RT France surTelegram

Face à la progression inquiétante des Taliban sur le territoire afghan, les armées russe, ouzbek et tadjik ont mené des exercices militaires conjoints à la frontière entre le Tadjikistan et l'Afghanistan.

Des milliers de soldats russes, ouzbeks et tadjiks ont effectué des exercices militaires à la frontière tadjiko-afghane, alors que les trois ex-républiques soviétiques craignent des incursions des Taliban, qui ne cessent de conquérir de nouveaux territoires en Afghanistan.

Les exercices consistaient à s'entraîner à cibler les combattants ennemis et à sécuriser la frontière afghane. Ce 10 août, un commandant russe ayant participé à l'organisation de ces entraînements a déclaré à l'agence TASS que ces simulations de combat constituaient un élément important de la protection de ces trois pays face à une agression militaire dans une région du monde de plus en plus instable. Pas moins de 1 800 soldats russes ont ainsi pris part à ces exercices. 

Les Taliban ont entamé une large offensive en mai, lancée à la faveur du retrait des forces internationales d'Afghanistan, qui doit être complètement achevé d'ici le 31 août. Après s'être emparés de vastes territoires ruraux, ils concentrent leurs efforts depuis le début août sur les centres urbains, encerclant plusieurs capitales provinciales.

Le président américain Joe Biden a annoncé que toutes les forces américaines quitteraient ce pays, laissé en difficulté après 20 ans d'occupation militaire, avant l'anniversaire des attentats terroristes du 11 Septembre.

Les chefs d'Etat des cinq ex-républiques soviétiques d'Asie centrale (Turkménistan, Kazakhstan, Tadjikistan, Ouzbékistan et Kirghizstan) s'étaient réunis le 6 août au Turkménistan pour un sommet qui illustrait leurs inquiétudes face à l'avancée des Taliban et au risque de chaos dans l'Afghanistan voisin. 

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix