«Perfide», «dangereux» : Kim Yo-jong commente les exercices militaires de Séoul et Washington

- Avec AFP

«Perfide», «dangereux» : Kim Yo-jong commente les exercices militaires de Séoul et Washington© Korea Summit Press Pool Source: Reuters
Le leader nord-coréen Kim Jong-un en compagnie de sa sœur Kim Yo-jong, dans le village de Panmunjom, en zone démilitarisée entre les deux Corées le 27 avril 2018 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

La sœur de Kim Jong-un s'est exprimée à propos des exercices militaires conjoints que doivent mener en août les Etats-Unis et la Corée du Sud dans la péninsule, avertissant qu'ils pourraient déboucher sur un regain de tension avec Pyongyang.

La sœur du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, Kim Yo-jong, a fustigé le 10 août l'attitude «perfide» de Séoul, à propos des exercices militaires conjoints entre la Corée du Sud et les Etats-Unis menés ce mois-ci, avertissant ces deux alliés qu'ils allaient au-devant de lourdes menaces sécuritaires.

Kim Yo-jong, une des conseillères les plus proches de son frère, a dénoncé des exercices «dangereux» que Pyongyang considère comme une répétition pour une invasion du Nord. «Je saisis cette opportunité pour exprimer mon vif regret à propos du traitement perfide des autorités sud-coréennes», a-t-elle souligné dans une déclaration publiée par l'agence de presse nord-coréenne KCNA.

Les armées sud-coréennes et américaines ont débuté le 10 août leur entraînement préliminaire avant leurs exercices annuels d'été la semaine prochaine. En menant ces manœuvres militaires, Séoul et Washington «feraient sûrement face à de plus grandes menaces sécuritaire», a-t-elle averti, ajoutant que le Nord renforcerait ses capacités de défense et de frappes préventives.

Les déclarations de Kim Yo-jong surviennent dans le contexte d'un dégel inattendu dans la péninsule coréenne, favorisé par une série de lettres personnelles échangées entre son frère et le président sud-coréen Moon Jae-in. Les deux parties ont restauré le mois dernier des communications transfrontalières interrompues depuis plus d'un an, en assurant que les dirigeants s'étaient entendus pour travailler sur une amélioration de leurs relations.

Séoul et Washington sont alliés par traités, les Etats-Unis stationnant près de 28 500 troupes en Corée du Sud pour défendre le pays contre son voisin possédant l'arme nucléaire. Ils ont déjà revu à la baisse l'ampleur de leurs exercices militaires conjoints annuels afin de tenter de faciliter les discussions sur le nucléaire avec Pyongyang.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»