Les élèves d'Oslo pourraient bien dire adieu aux devoirs à faire à la maison

© Kirill Kalinnikov Source: RIA NOVOSTI

Le nouveau conseil municipal de la ville d’Oslo en Norvège pourrait mettre fin aux devoirs obligatoires pour les élèves. Les autorités entendent introduire un nouveau système de «devoirs faits à l’école» pour rendre la société plus égale.

Une coalition entre le Parti travailliste norvégien, les Verts et le Parti socialiste, qui est arrivée aux commandes de l’exécutif de la capitale norvégienne, entend mettre en œuvre une réforme scolaire ciblant les devoirs des écoliers parce qu’à leurs yeux, la pratique actuelle «renforce les inégalités sociales», si l’on croit le site d’informations norvégien The Local.

«Nous voulons nous concentrer sur ce que nous appelons "exercices à l’école"», a confié au site d’information norvégien NKR le responsable socialiste Audun Lysbakken. «Les enseignants aident les élèves lorsqu’ils sont encore dans l’école. Cela garantit de meilleures études pour les enfants et moins de stress pour la famille», a-t-il expliqué. Ainsi, au lieu des traditionnels devoirs, le parti socialiste offre «une heure par jour de répétition pour que les devoirs puissent être faits à l’école avec un enseignant».

En savoir plus : Norvège : la majorité des parents se dit favorable aux balises GPS pour leurs enfants

Le parti justifie cette réforme innovante par la démotivation des élèves que les parents n’épaulent pas à la maison dans la réalisation de leurs devoirs. «Les recherches ont montré que les devoirs peuvent renforcer une faible estime de soi parmi les élèves défavorisés et donner une motivation faible», a-t-il précisé.

En savoir plus : Au Danemark, la dissection d'animaux en public «fait partie de l'éducation», selon une spécialiste

La responsable du parti socialiste à Oslo, Sunniva Holmas Eidsvoll, aurait dit que les devoirs seraient abolis pour les enfants âgés de six à neufs, voire même jusqu’à treize ans.

En savoir plus : La Suède passe à la journée de travail de 6 heures ! Un vrai succès pour les salariés et les patrons

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales