Pérou : des partisans de Keiko Fujimori tentent de faire irruption dans le palais du gouvernement

Pérou : des partisans de Keiko Fujimori tentent de faire irruption dans le palais du gouvernement© Gian Masko Source: AFP
Vidéo
Des partisans de Keiko Fujimori tentent de défiler jusqu'au palais du gouvernement à Lima le 14 juillet 2021.
Suivez RT France surTelegram

Donné vainqueur avec 50,12% des voix, le candidat de gauche Pedro Castillo voit sa victoire contestée par les partisans de sa rivale (la libérale Keiko Fujimori), qui ont tenté d'investir le palais du gouvernement en marge d'une manifestation à Lima.

Le 14 juillet, des partisans de la candidate à la présidentielle péruvienne Keiko Fujimori ont tenté de forcer les portes du palais du gouvernement à Lima en marge d’une imposante manifestation contre le président sortant Francisco Sagastian. 

Dans un premier temps, les manifestants se sont heurtés à la police en essayant de forcer l’entrée. Ensuite, ils ont parcouru les rues de Lima en scandant des slogans et en brandissant des drapeaux. Il y a eu des tirs de mortier d’artifice. La police a utilisé du gaz lacrymogène pour tenter de disperser la manifestation. 

Les protestataires entendaient ainsi dénoncer la décision de Francisco Sagastian de refuser un audit international portant sur le second tour de l'élection présidentielle, dont le résultat donne vainqueur le candidat de gauche Pedro Castillo, en tête avec 50,12% des voix à l'issue du dépouillement. Un résultat contesté par le camp de Keiko Fujimori qui a introduit une série de recours en annulation. «Nous avons confiance dans les organes électoraux et dans la volonté du peuple. Nous savons que lorsqu'ils analyseront ces irrégularités, ils nous donneront raison», avait affirmé en juin la candidate de droite. 

En tout état de cause, le tribunal électoral péruvien prévoit de proclamer le vainqueur définitif le 20 juillet, soit huit jours avant l'expiration du mandat de Francisco Sagastian.

«Il y aura une résolution clôturant le processus électoral qui dira qui sont les gagnants et la composition du nouveau gouvernement», a en effet déclaré mardi Alexandra Marallano, conseillère à la présidence du Jury national des élections (JNE), l'institution qui doit proclamer le futur président.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»