Mark Zuckerberg attend le feu vert des autorités pour construire sa «mini-ville Facebook»

Mark Zuckerberg attend le feu vert des autorités pour construire sa «mini-ville Facebook»© Josh Edelson / AFP Source: AFP
Siège de Facebook à Menlo Park en 2019 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Le géant américain Facebook attend le feu vert de la commune de Menlo Park pour débuter la construction de son quartier pensé pour ses salariés. Le premier coup de pioche est prévu pour 2023 et la première phase du chantier serait terminée en 2025.

Le géant américain Facebook avance vers la réalisation de son quartier de 24 hectares situé dans la municipalité de Menlo Park dans le comté de San Mateo en Californie aux Etats-Unis. Le quartier de «Willow Park», cette «mini-ville Facebook» comme l'a surnommé le journal anglais The Independent, sera situé à quelques centaines de mètres du siège social de Facebook et s'adressera principalement aux salariés de l'entreprise.

Présenté pour la première fois en 2017, ce projet immobilier est développé en collaboration avec le promoteur Signature Development Group et vise remplacer un campus actuel de 24 hectares composé de bureaux de plain-pied et d'espaces industriels par un quartier entièrement nouveau.

Ce quartier innovant fait l'objet de nombreuses discussions entre le Conseil municipal de Menlo Park et le géant américain. Comme le rapporte le journal local The Almanac, en 2020, Facebook avait été contraint d'opérer plusieurs changements majeurs pour répondre aux demandes de la municipalité qui estimait qu'il y avait trop de bureaux et pas assez de commerces dans la proposition initiale.

En janvier 2021, Facebook avait présenté de nouveaux plans afin de refléter «les appels de la municipalité à équilibrer les emplois et les logements, à augmenter les logements abordables, à minimiser le trafic, à relier [le quartier de] Belle Haven et à fournir plus rapidement les services essentiels», avait indiqué Mike Ghielmetti, président du groupe Signature Development.

Au programme : la construction d'immeubles résidentiels comprenant 1 729 appartements, un hôtel de 193 chambres, un supermarché, des cafés, des restaurants, une pharmacie, des parcs ainsi que de nouveaux espaces de bureaux, ce qui permettrait à la société d’employer 3 400 personnes de plus sur le site. D'après le Palo Alto Online, sur les 1 729 logements, environ 320 seront réservés aux personnes à faibles revenus et 120 d'entre eux seraient accessibles aux personnes âgées à très faibles revenus.

La ville de San Jose donne son feu vert à Google pour la construction de son campus

Selon les documents déposés auprès de la ville, les travaux seraient prévus en deux phases, la première étant divisée en deux sections de travaux. La section 1 prévoit la construction de 565 000 mètres carrés d'espaces de bureaux, d'un parc surélevé, de 150 000 mètres carrés d'espaces commerciaux et de 1 050 logements. La seconde section comprendrait 1,35 million de mètres carrés d'espace de bureaux, 50 000 mètres carrés d'espace commercial et un parking supplémentaire. La phase 2 du chantier ajouterait les 679 logements restants.

Toujours d'après le magazine en ligne, il faudrait environ un an pour la démolition du bâti actuel, la mise en raccordement des services publics et la réalisation des travaux de fondation. Le projet qui est bien avancé doit néanmoins recevoir l'aval des autorités de Menlo Park avant d'entrer dans sa phase de réalisation. Facebook espère obtenir l'approbation finale du projet d'ici la fin de 2021. Le premier coup de pioche est prévu pour 2023 et la première phase serait terminée en 2025, soit 48 mois plus tard.

Facebook n'est pas le seul géant de la technologie à se tourner vers la réalisation de projets immobiliers de grande ampleur à destination de ses salariés. De son côté, Google souhaite bâtir le quartier de Downtown West, une sorte de grand campus, qui créerait «une ville dans la ville» à San Jose en Californie. Comme le rapporte CNBC, fin mai 2021, la firme de Mountain View a reçu l’approbation à l’unanimité du Conseil municipal de San Jose pour lancer les travaux. 

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»