Le policier qui a tué l'Afro-Américain George Floyd condamné à 22 ans et demi de prison

- Avec AFP

Le policier qui a tué l'Afro-Américain George Floyd condamné à 22 ans et demi de prison© Pool Source: Reuters
Le policier américain Derek Chauvin a été reconnu coupable du meurtre de George Floyd.
Suivez RT France surTelegram

Derek Chauvin a été condamné à 22 ans et demi de prison pour le meurtre de l'Afro-Américain George Floyd. Une lourde peine qui n'est pas basée «sur l'émotion ou la sympathie» ni «sur l'opinion publique», selon le juge.

Reconnu coupable de meurtre de l'Afro-Américain George Floyd à l'issue d'un procès très suivi, l'agent de police Derek Chauvin a été condamné, ce 25 juin, à 22 ans et demi de prison. «Le tribunal vous condamne à la détention pour une période de 270 mois, soit dix ans de plus que la peine [prévue par le barème du Minnesota]», a déclaré le juge Peter Cahill, treize mois jours pour jour après la mort du quadragénaire noir à Minneapolis (Minnesota).

«Ma décision n'est pas basée sur l'émotion ou la sympathie», «ni sur l'opinion publique», a-t-il ajouté, précisant qu'il n'avait pas cherché «à envoyer un message».

L'avocat de la famille de George Floyd, Ben Crump, a salué dans la foulée le verdict, estimant qu'il œuvrait à la «réconciliation» de la nation. «Cette condamnation historique fait franchir à la famille Floyd et à notre nation un pas de plus vers la réconciliation en leur permettant de tourner la page et en désignant des responsables», a estimé Ben Crump sur Twitter.

«Je ne sais pas précisément quelles circonstances ont été retenues, mais cela me semble juste», a réagi le président américain Joe Biden, interrogé sur ce verdict dans le Bureau ovale.

Pour la première fois depuis le drame, le policier âgé de 45 ans, a pris publiquement la parole ce 25 juin. «A cause de questions légales en suspens, je ne suis pas en mesure de faire une déclaration formelle à ce stade mais, brièvement, je tiens à présenter mes condoléances à la famille Floyd», avait-il dit, sans exprimer ni excuses ni regrets.

Les proches du quadragénaire noir lui avaient pourtant demandé des explications. «Qu'aviez-vous en tête quand vous vous êtes agenouillé sur le cou de mon frère alors que vous saviez qu'il ne représentait aucune menace ?» lui avait notamment lancé Terrence Floyd, en réclamant une «peine maximale».

A l'inverse, la mère de Derek Chauvin qui, elle aussi parlait pour la première fois, avait demandé la clémence pour son fils. Contrairement à son image publique, il a «bon coeur», avait assuré Carolyn Pawlenty. 

Le 25 mai 2020 à Minneapolis, Derek Chauvin avait voulu arrêter George Floyd, soupçonné d'avoir utilisé un faux billet de 20 dollars pour acheter des cigarettes. Avec trois collègues, il l'avait plaqué au sol, menotté, avant de s'agenouiller sur son cou.

Le policier avait maintenu sa pression pendant près de dix minutes, indifférent aux râles de George Floyd mais aussi aux supplications de passants affolés, et ce même une fois le pouls du quadragénaire devenu indétectable.

La scène, filmée et mise en ligne par une jeune fille, était rapidement devenue virale et avait suscité des manifestations dans le monde entier.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»