Alcool, drogue et prostituées…la police saoudienne «ferme les yeux» sur tout ça !

Les jeunes saoudiens © Mohamed Hwaity Source: Reuters
Les jeunes saoudiens

Un expatrié britannique a accusé l’Arabie saoudite d’hypocrisie quand il a appris que les jeunes y buvaient de l’alcool, consommaient des drogues, avaient des rapports sexuels avec des prostituées et que la police fermait les yeux.

«L’Arabie saoudite se vante de présenter au monde une religion dure et dévote mais sous la surface, tout est disponible au bon endroit. Des gens ferment les yeux dans un des pays les plus riches du monde où l’argent ne se tarit jamais», a confié au journal britannique Sunday Mirror un expat qui a souhaité de garder l’anonymat.

D’après les dires de cette source, les élites saoudiennes utilisent des applications telles que Tinder pour rechercher des prostituées, du cannabis, des pilules abortives et de l’alcool distillé à 99%. On peut même acheter ce type d’alcool dans des bouteilles en plastique dans les grandes villes du pays.

En savoir plus : Arabie saoudite : un retraité anglais, malade, risque 360 coups de fouet pour de l'alcool

De plus, les jeunes saoudiens organisent des soirées «folles même selon les standards occidentaux». «On peut souvent voir que certains ont des rapports sexuels lors de telles soirées», a ajouté l’expatrié britannique.

En savoir plus : Arabie saoudite : une femme accusée de «diffamer la nation» pour avoir filmé son mari infidèle

Toujours selon lui, plusieurs jeunes saoudiens prennent aussi du Captagon, une amphétamine.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales