Mer Egée : les garde-côtes grecs accusent un patrouilleur turc d'avoir endommagé un de leurs navires

- Avec AFP

Mer Egée : les garde-côtes grecs accusent un patrouilleur turc d'avoir endommagé un de leurs navires© LOUISA GOULIAMAKI Source: AFP
Un navire militaire turc patrouille autour de l'île de Lesbos le 6 mars 2020 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

«Un patrouilleur des garde-côtes turcs a harcelé un patrouilleur des garde-côtes de Lesbos, causant des dommages matériels mineurs», selon les autorités grecques, alors que la crise des migrants en mer Egée pèse sur les rapports entre les deux pays.

Les garde-côtes grecs ont déclaré ce 13 juin qu'un de leurs patrouilleurs chargés en Mer Egée de repérer les migrants avait été légèrement touché par un patrouilleur turc qui le «harcelait», à la veille d'une rencontre à Bruxelles entre les deux pays.

«A l'est de l'île de Lesbos, un patrouilleur des garde-côtes turcs a harcelé un patrouilleur des garde-côtes de Lesbos, causant des dommages matériels mineurs», a détaillé le service des garde-côtes grecs dans un communiqué, ajoutant que personne n'avait été blessé.

Ce genre de confrontation n'est pas rare au cours des patrouilles dans la mer Egée afin de repérer les migrants tentant de traverser pour arriver sur l'île grecque de Lesbos. Athènes avait accusé en avril la Turquie de «provoquer une escalade» dans cette zone avec des manœuvres «dangereuses» de leurs navires et une assistance illégale aux bateaux de migrants.

Le Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis doit rencontrer le 14 juin à Bruxelles le président turc Recep Tayyip Erdogan, en marge d'un sommet de l'OTAN. La Grèce demande à la Turquie de respecter les accords passés avec l'Union européenne et de mieux surveiller ses côtes pour empêcher les départs. Elle demande aussi à la Turquie de récupérer sur son territoire les centaines de demandeurs d'asile – actuellement près de 1 500 – dont la demande a été refusée après examen de leur dossier.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»