«Un vol criminel» : Nicolas Maduro dénonce le blocage de fonds Covax vénézuéliens par les Etats-Unis

- Avec AFP

«Un vol criminel» : Nicolas Maduro dénonce le blocage de fonds Covax vénézuéliens par les Etats-Unis© Manaure QUINTERO Source: Reuters
Nicolas Maduro à Caracas, le 8 décembre 2020 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Nicolas Maduro a fustigé le blocage de 10 millions de dollars dont le versement permettrait à son pays de bénéficier du système de vaccination Covax, et a exigé que les Etats-Unis «débloquent l'argent des vaccins pour le peuple du Venezuela».

Ce 12 juin, le président vénézuélien Nicolas Maduro a «exigé» de son homologue américain Joe Biden qu'il débloque quelque 10 millions de dollars de fonds vénézuéliens destinés au système Covax de redistribution de vaccins anti-Covid 19. Dénonçant un «vol criminel», le chef de l'Etat vénézuélien a assuré que ces 10 millions de dollars – dernier paiement de son pays pour bénéficier du système Covax – avaient été bloqués en raison des sanctions américaines prises contre le Venezuela.

J'exige [...] que le gouvernement de Joe Biden débloque l'argent des vaccins pour le peuple du Venezuela

Lors d'une allocution retransmise à la télévision, Nicolas Maduro s'est exprimé sur la situation en ces termes : «Le système Covax est venu et nous a récemment annoncé dans une lettre officielle que les derniers 10 millions de dollars avaient été bloqués par le gouvernement des Etats-Unis [...] Comment on appelle ça ? Vol criminel, sanctions criminelles, actions criminelles des Etats-Unis d'Amérique contre le Venezuela !» «J'exige [...] que le gouvernement de Joe Biden cesse ce blocage de l'argent du Venezuela pour les vaccins Covax, que le gouvernement de Joe Biden débloque l'argent des vaccins pour le peuple du Venezuela», a-t-il ajouté.

De l'argent bloqué dans le cadre d'une enquête en cours 

Ces 10 millions de dollars ont été bloqués par une banque suisse dans le cadre d'une enquête, a expliqué de son côté la vice-présidente vénézuélienne Delcy Rodriguez. Les Etats-Unis ont décidé un ensemble de sanctions – notamment financières – à l'encontre du Venezuela, dont, à l'instar d'une grande partie de la communauté internationale, ils ne reconnaissent pas le président actuel.

Le Venezuela affirme avoir payé 120 millions de dollars pour obtenir des vaccins via le système Covax co-dirigé par l'Organisation mondiale de la santé. Le bureau régional de cette dernière, l'Organisation panaméricaine de la santé, a dit n'avoir aucune confirmation de ce paiement. Un de ses responsables, Ciro Ugarte, a pourtant fait référence au solde restant de 10 millions de dollars tout en assurant le 9 juin que le processus pour envoyer des vaccins au Venezuela était «en cours».

Le Venezuela, pays de 32 millions d'habitants, compte plus de 247 000 cas de contamination au Covid-19 et 2 781 morts, selon les chiffres officiels des autorités.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix