Dispositif Covax : «Jusqu’ici c’est un échec», estime Richard Kojan

Suivez RT France surTelegram

Alors que l’OMS affirme que la pandémie de coronavirus ne sera terminée qu’après la vaccination «d’au moins 70% de la population», les pays les plus pauvres peinent à accéder à ces vaccins, malgré les promesses du programme Covax.

Imaginée comme une solution basée sur la solidarité des pays riches pour les pays les plus démunis, le projet doit permettre d’augmenter de façon significative la couverture vaccinale dans le monde. Mais l’initiative peine à se mettre en place. Les explications de Thomas Bonnet. Richard Kojan, médecin réanimateur, président de l’ONG Alima, revient sur ce dispositif.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»