Vladimir Poutine également favorable à la levée des brevets sur les vaccins anti-Covid 19

- Avec AFP

Vladimir Poutine également favorable à la levée des brevets sur les vaccins anti-Covid 19© POL HEA EUROP Source: Reuters
Le président russe rencontre des ambulanciers dans un centre hospitalier de la région de Moscou le 28 avril 2021 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Le président russe s'est dit favorable à la levée des brevets sur les vaccins contre le Covid-19. Une déclaration qui fait suite à différentes prises de position également favorables de plusieurs capitales occidentales, dont Washington.

Le président russe Vladimir Poutine s'est dit  favorable, ce 6 mai, à l'idée de lever les brevets sur les vaccins contre le Covid-19, après une proposition américaine en ce sens afin d'accélérer leur production et leur distribution mondiale.

«Bien sûr, la Russie soutiendrait une telle approche», a affirmé Vladimir Poutine pendant une réunion sur la pandémie retransmise à la télévision, demandant au gouvernement russe d'y travailler.

«Dans les conditions actuelles, comme je l'ai déjà dit à de nombreuses reprises, il ne faut pas penser à la façon de tirer un bénéfice maximum mais à la façon d'assurer la sécurité des gens», a-t-il déclaré. 

La Russie a mis au point quatre vaccins à ce jour, à commencer par son produit phare, le Spoutnik V, dont une version à une injection au lieu de deux, le Spoutnik Light («Léger»), a été homologuée par les autorités sanitaires ce 6 mai.  

La Russie et les Etats-Unis sur la même position concernant les brevets

Le président russe s'est ainsi joint aux Etats-Unis, qui ont annoncé le 5 mai être favorables à une levée des brevets.

Il n'a cependant pas fait la moindre référence à cette proposition de Washington, affirmant même qu'il s'agissait d'une «idée en Europe».

Elle «mérite [de retenir] l'attention selon moi et je veux dire par là la levée pure et simple de la protection des brevets sur la vaccination contre le Covid-19», a-t-il poursuivi. 

L'Union européenne a assuré ce même jour être «prête à discuter» de ce sujet qui s'invitera au sommet de ses 27 Etats membres à Porto vendredi, tout en se montrant sceptique sur l'efficacité d'une telle mesure pour accélérer la vaccination mondiale. Jusqu'à présent, elle était opposée à cette idée. 

Le président français Emmanuel Macron s'est déclaré aussi «tout à fait favorable à ce que la propriété intellectuelle soit levée» et l'Allemagne a dit être «ouverte» à la discussion. 

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»