Un homme armé tente de pénétrer au siège de la CIA

Un homme armé tente de pénétrer au siège de la CIA© NBC News Source: Reuters
Cliché pris à proximité de l'entrée du siège de la CIA le 4 mai 2021 à Langley, en Virginie.

Un individu armé a tenté de s'introduire dans le quartier général des services de renseignement extérieurs américains le 3 mai. Il a été arrêté par des agents du FBI et a été transporté, blessé, à l'hôpital.

Dans un communiqué mis en ligne dans la nuit du 3 au 4 mai, le FBI a fait savoir qu’un homme armé avait tenté de s’introduire au siège de la CIA, les services de renseignement extérieurs américains, situé à Langley dans l’Etat de Virginie. Il a été arrêté par des agents du FBI qui ont fait usage de leur arme à feu. Il a été blessé et transporté à l’hôpital.

«Le lundi 3 mai 2021 à 18h [heure locale]. Un individu impliqué dans un incident de sécurité à l'extérieur du siège de la Central Intelligence Agency [CIA] […] est sorti de son véhicule avec une arme», assure le FBI dans un communiqué de presse diffusé sur Twitter.

L’homme «a été blessé et a été transporté à l'hôpital pour des soins médicaux», est-il précisé.

Selon plusieurs médias américains, comme NBC ou encore CNN, des négociations de «plusieurs heures» avaient eu lieu entre l'individu et le personnel de sécurité du siège de la CIA avant que la fusillade n'éclate. L'homme n'a pour le moment pas été identifié.

«Notre complexe reste sécurisé et nos agents chargés de la sécurité sont les seuls employés de l'agence directement impliqués», avait déclaré un peu plus tôt dans la journée un porte-parole de la CIA, cité par l'AFP.

Cet incident rappelle les meurtres par arme à feu le 25 janvier 1993 par le Pakistanais Mir Aimal Kansi de deux employés de la CIA alors qu'ils se trouvaient dans leurs véhicules et patientaient avant de pénétrer dans le siège de l'agence. Trois autres agents avaient également été blessés.

Mir Aimal Kansi s'était par la suite enfui dans son pays natal, où il avait fallu attendre quatre ans pour qu'il soit arrêté. Il avait finalement été extradé vers les Etats-Unis, condamné à mort et exécuté par injection létale le 14 novembre 2002.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»