Suisse : 4 000 personnes dans une manifestation interdite contre les restrictions sanitaires

- Avec AFP

Suisse : 4 000 personnes dans une manifestation interdite contre les restrictions sanitaires© Denis BALIBOUSE Source: Reuters
La police suisse lors d'une intervention à Eclepens, le 30 mars 2021 (image d'illustration)
Suivez RT France surTelegram

Dans la petite ville suisse de Rapperswil-Jona, une manifestation interdite par les autorités a réuni des milliers de personnes protestant contre les mesures anti-Covid-19, celles-ci jugeant la levée graduelle des restrictions trop lente.

Le 24 avril, une manifestation interdite par les autorités a réuni dans l'est de la Suisse des milliers de personnes protestant contre les restrictions anti-coronavirus dans le pays. Portant rarement le masque, les manifestants ont marché dans la petite ville de Rapperswil-Jona, en arborant des drapeaux suisses et en criant «liberté».

Selon la police, environ 4 000 personnes ont manifesté dans le calme pour ce nouveau rassemblement anti-restrictions sanitaires à l'appel du groupe baptisé Stiller Protest («protestation silencieuse»). Les autorités ont indiqué qu'elles avaient tenté de dissuader les manifestants, en arrêtant des voitures se dirigeant vers le centre-ville et en expliquant la nature illégale du rassemblement.

Les autorités ont également précisé avoir choisi de ne pas disperser la manifestation par crainte de débordements, estimant qu'une «forte répression n'aurait pas été justifiable en vertu de la loi». La police a cependant indiqué avoir interpellé brièvement deux individus et expulsé 45 personnes hors de la ville pour 24 heures.

Le gouvernement suisse accusé d'user de pouvoirs dictatoriaux malgré une levée graduelle des restrictions

Les manifestants accusent le gouvernement suisse d'user de pouvoirs dictatoriaux pour imposer des restrictions visant à freiner la propagation du Covid-19. La Suisse a mis en place un processus de levée graduelle des restrictions : cette semaine, les infrastructures sportives et les terrasses des bars et restaurants ont ainsi pu rouvrir. Les critiques estiment néanmoins que le retour à une vie normale prend trop de temps.

Le 2 avril, des centaines de manifestants – pour la plupart jeunes – s'étaient rassemblés dans le centre-ville de Saint-Gall (dans le nord-est de la Suisse) pour protester contre les restrictions sanitaires. Dans la soirée, une partie de ces jeunes gens s'en étaient finalement pris aux forces de l'ordre en leur jetant des cocktails Molotov. 

La Suisse – qui compte 8,6 millions d'habitants – a enregistré 650 000 cas de contamination au coronavirus et près de 10 000 décès depuis le début de la pandémie. Presque 10% de la population est vaccinée. Alors que la situation épidémique semble plutôt sable dans le pays, la Confédération helvétique a annoncé samedi avoir détecté sur son sol le premier cas du variant indien du Covid-19, responsable d'une flambée épidémique en Inde.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»