Vaccination contre le Covid-19 : une aubaine pour les escrocs du monde entier

Jon Nazca Source: Reuters
Cliché pris en Espagne le 23 avril 2021 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Fabrication et vente de faux vaccins, fausses attestations de vaccination... En Europe, en Amérique ou en Chine, de nouveaux types de fraudes liées au Covid-19 ont fait leur apparition.

Qu'il s'agisse de la vente de faux vaccins ou de fausses attestations de vaccination, des arnaques liées au Covid-19 sont découvertes sur le continent américain, en Europe ou en Chine.

Le 21 avril, le laboratoire pharmaceutique américain Pfizer a confirmé que des doses suspectes de son vaccin contre le Covid-19 saisies au Mexique et en Pologne étaient de faux produits, comme l'indique Le Parisien. Dans le pays d'Amérique centrale – où les doses se vendent plusieurs centaines d'euros sur le dark web – une clinique a administré à 80 personnes du faux sérum, qui était apparemment sans effet néfaste sur la santé. En Pologne, les autorités ont en revanche saisi les fausses doses avant qu'elles n'aient eu le temps d'être injectées à qui que ce soit. 

En Chine, la police a démantelé le 2 février dernier un réseau de 80 trafiquants de faux vaccins contre le coronavirus. Plus de 3 000 seringues contenant de l'eau salée ont été saisies, comme le rappelle également le quotidien. Selon le média chinois Global Times, les faussaires écoulaient leurs produits en Chine depuis septembre 2020 et «envisageaient de vendre leurs vaccins à l'étranger».

Un trafic prévisible mais qui ne concernerait pas la France

Le directeur de la sécurité de Pfizer Lev Kubiak a déclaré au Wall Street Journal que le décalage entre l’offre limitée de vaccins et la forte demande était «une opportunité parfaite pour les criminels». «L’offre limitée de vaccins peut inciter les gens à se faire vacciner en dehors des canaux officiels, en particulier dans des pays comme le Mexique et le Brésil, où les cas de Covid-19 sont élevés» et où la contrefaçon de médicaments est fréquente, explique également le journal américain.

L'Organisation internationale de police criminelle – plus connue sous le nom d'Interpol – avait prévenu dès décembre 2020 que de faux vaccins allaient bientôt être mis sur le marché, phénomène au sujet duquel elle tente de sensibiliser le grand public via son compte Twitter : «Au mieux, c’est inefficace contre le Covid-19, au pire c’est dangereux pour votre santé», alerte par exemple ce message du 24 mars 2021.

En France, ce type de fraudes est surveillé par l’Office central de lutte contre les atteintes à l’environnement et à la santé publique (Oclaesp), un service de la gendarmerie nationale. Selon l'Oclaesp cité par Le Parisien, ce trafic de faux vaccins ne concernerait cependant pas la France, «parce que les Français sont habitués à un circuit certifié d’approvisionnement en médicament et à un système de Sécurité sociale qui permet d’encadrer l’accès aux médicaments».

Les certificats de vaccination également concernés

Aux Etats-Unis, une fraude aux certificats de vaccination s'est également mise en place, comme le souligne le Washington Post. On peut ainsi trouver sur le site de vente en ligne eBay une «carte d’enregistrement de vaccination authentique» au prix de 10,99 dollars (environ 9 euros). «C’est illégal, disent les régulateurs fédéraux. Mais il en a déjà vendu plus de 100», a affirmé sur Twitter l’épidémiologiste et économiste de la santé Eric Feigl-Ding.

En France, aucune fraude en la matière n'existe car la vaccination contre le Covid-19 ne donne pour l'instant lieu à aucune attestation. Une situation qui pourrait toutefois évoluer avec la mise en place d'un passeport vaccinal au niveau européen.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix