«Nos communautés sont plus terrorisées que sous Trump» : BLM critique une mesure de Joe Biden

«Nos communautés sont plus terrorisées que sous Trump» : BLM critique une mesure de Joe Biden© Evelyn HOCKSTEIN Source: Reuters
Une femme lève le poing sur la place BLM, à Washington, le 20 avril 2021 (image d'illustration)
Suivez RT France surTelegram

Le mouvement BLM s'est plaint d'un programme de l'administration Biden transférant du matériel militaire aux forces de police. Une situation qui selon lui «terrorise» les communautés noires davantage que durant la présidence de Donald Trump.

Dans un communiqué publié le 20 avril, le mouvement Black Lives Matter (BLM) a appelé le président américain Joe Biden à «démilitariser» la police, car les communautés noires seraient plus «terrorisées» actuellement que sous la présidence de Donald Trump. 

Sur Twitter, BLM a appelé Joe Biden à mettre fin au «programme 1033», qui permet le transfert d'équipement militaire excédentaire aux forces de l'ordre locales, «y compris à la police présente sur les écoles et les campus universitaires». Il peut s'agir d'armes, mais plus fréquemment de matériel du quotidien tel que des «cafetières, des fils électriques et conteneurs», comme l'indique le Washington Post

Le compte officiel de BLM s'est exprimé en ces termes sur Twitter : «Biden envoie actuellement plus de matériel militaire dans nos quartiers que Trump. Vous avez bien lu. Nos communautés se font terroriser à un rythme plus soutenu que sous Trump.»

Dans son communiqué, BLM décrit également les agents de police comme étant «des défenseurs violents de la suprématie blanche qui n'ont aucun respect pour la vie des Noirs», et appelle le président démocrate à mettre un terme «d'un trait de plume [...] à la pratique dangereuse consistant à permettre et à soutenir la suprématie blanche par le biais du programme 1033». 

Une demande qui survient alors que les troupes de la Garde nationale ont été déployées dans certaines villes telles que Minneapolis, en raison de manifestations violentes en réaction à la mort de Daunte Wright, un Afro-Américain de 20 ans tué par balle par la police à l'occasion d'un contrôle routier.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»