Brooklyn Center : nouvelle manifestation et violences, le chef de la police démissionne

Brooklyn Center : nouvelle manifestation et violences, le chef de la police démissionne© Ruptly Source: RT France
Vidéo
Manifestants à Brooklyn Center le 13 avril 2021.
Suivez RT France surTelegram

Le chef de la police de Brooklyn Center, Tim Gannon, et la policière impliquée dans la mort de Daunte Wright ont tous deux démissionné alors que cette banlieue de Minneapolis est en ébullition en plein procès de l'affaire George Floyd.

Une nouvelle manifestation de Black Lives Matter (BLM) a eu lieu le 13 avril à Brooklyn Center, dans la banlieue Nord de Minneapolis, en réaction à la mort de Daunte Wright, un afro-américain de 20 ans tué par balle par la police à l'occasion d'un contrôle routier. 

Des violences sont survenues au cours de cette nouvelle journée menant à l'arrestation d'un soixantaine de personnes. Les policiers ont dispersé quelque 800 à 1 000 manifestants, rassemblés devant le commissariat de Brooklyn Center malgré le couvre-feu imposé à partir de 22h00 locales. Ils ont essuyé des tirs de projectiles et fait usage de grenades assourdissantes. 

Plus tôt le 13 avril, les familles de Daunte Wright et George Floyd avaient réclamé ensemble la fin des violences policières et du racisme aux Etats-Unis. Pendant ce temps, le procès du policier Derek Chauvin se poursuit à Minneapolis. 

Le même jour, le maire de la ville Mike Elliott a déclaré que le chef de la police locale Tim Gannon, qui avait évoqué un accident, et la policière Kim Potter, à l'origine du tir mortel avaient quitté leur fonction. Il a précisé qu'il n'avait pas encore accepté la démission de la policière, laissant la porte ouverte à sa révocation de la police. 

«Nous voulons envoyer un message à la communauté que nous prenons cette situation au sérieux», a-t-il justifié, expliquant manifestant de la sympathie à l'égard des manifestants. «Ce que j'ai vu, ce sont des jeunes, dont beaucoup ressemblaient, tous ressemblaient à Daunte», a déclaré l'élu d'origine libérienne qui se trouve être le premier maire noir de la ville selon Fox News

«La mort de de Daunte Wright ne sera pas exploitée», a-t-il cependant twitté le 14 avril, précisant que la municipalité ne permettrait pas que des «éléments extérieurs» infiltrent «des manifestants pacifiques et [sèment] le chaos». L'édile a par ailleurs appelé à respecter le couvre-feu instauré entre 22h et 6h du matin. 

Du côté de la famille de l'Afro-Américain, on demande justice contre la policière impliquée : «Jetez-la en prison comme vous le feriez pour nous», a lancé le 13 avril sa tante Naisha Wright durant la conférence de presse.

Selon le chef de la police de Brooklyn Center Tim Gannon, Kim Potter, 48 ans dont 26 au service des forces de l'ordre, assure avoir confondu son arme de service et son Taser, pistolet à impulsion électrique qui n'est pas censé être létal. La vidéo de la scène où l'on voit Daunte Wright tenter de fuir le contrôle routier avant d'être abattu a été rendue publique. 

Emeute et incendie à Portland 

Bastion de militants pendant les émeutes de réaction à la mort de George Floyd, Portland dans l'Etat de l'Oregon a été secouée par des troubles dans la soirée 13 avril. 

100 personnes ont ainsi bloqué la circulation et tiré avec des feux d'artifice à proximité du siège d'un syndicat de la police dans la ville qui a été la cible d'une tentative d'incendie, rapporte la télévision locale KATU. Une personne a été arrêtée selon la police. 

À Dallas au Texas, quelques manifestants de BLM ont réclamé justice pour Daunte Wright dans les rues de la ville, occupé brièvement un restaurant du centre-ville et marqué un arrêt devant un hôtel 5 étoiles où un militant armé d'un fusil d'assaut a été filmé. 

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix