Poutine se dit prêt à recevoir Zelensky à Moscou «à n'importe quel moment»

Poutine se dit prêt à recevoir Zelensky à Moscou «à n'importe quel moment»© Alexei Druzhinin / SPUTNIK Source: AFP
Le président russe Vladimir Poutine assiste à une réunion conjointe du présidium du Conseil d'Etat et de l'Agence pour les initiatives stratégiques à Moscou, le 15 avril 2021.
Suivez RT France surTelegram

Interrogé ce 22 avril sur l'éventualité d'une rencontre avec Volodymyr Zelensky, Vladimir Poutine a déclaré qu'il était prêt à l'accueillir à Moscou. Il a par ailleurs invité son homologue ukrainien à dialoguer avec les rebelles dans le Donbass.

Ce 22 avril, Vladimir Poutine s'est dit prêt à recevoir à Moscou «à n'importe quel moment» son homologue ukrainien Volodymyr Zelensky pour évoquer les relations entre Moscou et Kiev. «S'il s'agit de parler des relations bilatérales, alors bien sûr, nous sommes prêts à accueillir à Moscou le président ukrainien à n'importe quel moment opportun pour lui», a-t-il affirmé en marge d'une rencontre avec son homologue biélorusse Alexandre Loukachenko. 

S'il veut discuter du Donbass, il devrait d'abord rencontrer les dirigeants des républiques autoproclamées

«Il y a eu de nombreuses mesures visant à détruire nos relations, ce que nous ne pouvons bien sûr que regretter. Si le président Zelensky veut commencer à restaurer ces relations, nous ne ferons que nous en féliciter», a-t-il ajouté. Le président russe a par ailleurs souligné que la question du Donbass devait demeurer en premier lieu une question interne à l'Ukraine : «S'il veut discuter du Donbass, il devrait d'abord rencontrer les dirigeants des républiques autoproclamées, puis avec la Russie.» Vladimir Poutine fait ainsi écho à l'invitation de son homologue ukrainien à le rencontrer dans le Donbass, en proie à un conflit armé entre les rebelles et les forces de Kiev depuis 2014. 

Tandis que les heurts, qui se multiplient entre les forces gouvernementales et les rebelles ukrainiens, ont déjà fait plusieurs victimes, Kiev se montre particulièrement inquiet concernant des mouvements de troupes russes de l'autre côté de sa frontière orientale. Et en appelle à l'OTAN, avec laquelle des exercices conjoints doivent être menés très prochainement. De son côté, Moscou assure ne menacer personne et rappelle être en droit de disposer de ses troupes comme il l'entend sur son propre territoire. La Russie dénonce en outre des «provocations» de Kiev concernant la situation dans l'est de l'Ukraine et des activités «menaçantes» de l'OTAN à proximité des frontières russes.

Si le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou a annoncé, ce 22 avril, qu'il avait décidé de «mettre fin aux opérations de vérification dans les districts militaires sud et ouest», dans le cadre desquelles des exercices militaires avaient lieu en mer Noire, il 
a précisé qu'il suivrait néanmoins «de près le transfert de forces de [l'OTAN] vers la zone des exercices planifiés Defender Europe – 2021».

Sergueï Choïgou a en outre rapporté que des centres accueillant des troupes et du matériel de l'OTAN avaient été mis en place dans plusieurs pays européens, dont  la Pologne, la Slovaquie, la Hongrie, la Roumanie et la Bulgarie. Le matériel militaire transite actuellement par des ports grecs, selon les informations du ministre russe.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix