Covid-19 : Israël met fin à l'obligation du port du masque en extérieur

Covid-19 : Israël met fin à l'obligation du port du masque en extérieur© Amir Cohen Source: Reuters
Des personnes en extérieur à Jaffa, en Israël, le 18 avril 2021.
Suivez RT France surTelegram

Israël a décidé de mettre fin à l'obligation du port du masque en extérieur. Il reste toutefois obligatoire dans les espaces publics intérieurs. La totalité des écoles ont par ailleurs été rouvertes.

Israël a levé ce 18 avril l'obligation du port du masque à l'extérieur et rouvert en totalité les écoles, dernier pas vers un retour à une vie relativement normale en dépit de l'épidémie de coronavirus.

L'obligation du port du masque, contrôlée par la police et décrétée un an plus tôt, a certes été abandonnée en extérieur, mais le ministère de la Santé a précisé qu'il était toujours exigé dans les espaces publics intérieurs, exhortant la population à toujours garder un masque à portée de main. Le ministère de l'Education a pour sa part souligné que les écoles, même revenues aux emplois du temps d'avant l'épidémie, devaient continuer à encourager les mesures d'hygiène, à ventiler les classes et à maintenir la distanciation sociale autant que possible pendant les cours et les récréations, rapporte Reuters.

Auteur: RT France

«Nous n'en avons pas encore fini avec le coronavirus car il peut revenir», a prévenu ce 18 avril le Premier ministre Benjamin Netanyahou, ajoutant que «la chose la plus importante pour éviter la récurrence du coronavirus est la livraison de millions d'autres doses car, tôt ou tard, nous aurons besoin d'un autre vaccin». «Le vaccin existant peut expirer après six, neuf mois ou un an», a prévenu le chef du gouvernement.

Les territoires palestiniens moins bien lotis

A la suite d'une campagne massive de vaccination, Israël a observé une forte baisse du nombre de cas de Covid-19 et de contaminations. Près de 54% de sa population de 9,3 millions de personnes a reçu deux injections du vaccin Pfizer/BioNTech, soit environ 80% de la population âgée de plus de 20 ans selon les données officielles du pays qui a enregistré quelque 836 000 cas de Covid-19 et plus de 6 300 décès.

Israël compte dans sa population les Palestiniens de Jérusalem-Est, où des vaccins ont été administrés. Quant aux 5,2 millions de Palestiniens de la Cisjordanie occupée et de la bande de Gaza contrôlée par le Hamas, ils ont reçu un nombre limité de doses fournies par Israël, la Russie, les Emirats arabes unis, l'alliance de partage de vaccins Covax, codirigée par l'organisation mondiale de la santé (OMS), et la Chine. 

Si ces derniers jours, le pays n'a enregistré que 200 cas quotidiens, dans les territoires palestiniens, la contamination est repartie à la hausse, avec 23 morts en une journée dans la bande de Gaza, pire bilan quotidien local depuis le début de la pandémie. 

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»