Pour Lavrov, le «politiquement correct poussé jusqu'à l'absurde» aux Etats-Unis va mal finir

Pour Lavrov, le «politiquement correct poussé jusqu'à l'absurde» aux Etats-Unis va mal finir Source: Sputnik
Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov, photographié en février 2021 au ministère russe des Affaires étrangères à Moscou.
Suivez RT France surTelegram

Dans une interview télévisée, le chef de la diplomatie russe a jugé qu'Hollywood était confronté à une forme de censure liée au politiquement correct. Il a également pointé du doigt les dérives du mouvement Black Lives Matter aux Etats-Unis.

Invitée de l'émission Bolchaïa Igra de la chaîne Pervy Kanal le 1er avril, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a exprimé son inquiétude quant aux excès du politiquement correct et de certains mouvements progressistes aux Etats-Unis. 

«Hollywood change ses règles à présent, afin que tout reflète la diversité de la société moderne, ce qui constitue [...] une forme de censure, ce qui étouffe l'art et impose des restrictions et exigences artificielles», a ainsi déclaré le chef de la diplomatie russe, avant de prendre un exemple spécifique : «J'ai vu des personnes noires jouer dans des pièces de Shakespeare. Seulement, je ne sais pas quand on verra un Othello blanc.» Et Sergueï Lavrov d'ajouter : «Ce politiquement correct poussé jusqu'à l'absurde finira mal.»

Il y a un risque à aller dans l'autre extrême, que nous avons observé lors des événements BLM et de l'agression contre les personnes blanches

Outre les phénomènes de censure dans le monde de l'art liés aux exigences du politiquement correct aux Etats-Unis, le chef de la diplomatie russe a évoqué certaines dérives du militantisme antiraciste dans le même pays. Après avoir rappelé le caractère essentiel de la lutte contre le racisme – et souligné que sa propre patrie avait été «pionnière dans le mouvement promouvant des droits égaux pour les personnes d'une autre couleur de peau», Sergueï Lavrov a déclaré : «Il y a un risque à aller dans l'autre extrême, que nous avons observé lors des événements BLM [Black Lives Matter] et de l'agression contre les personnes blanches, les citoyens blancs des Etats-Unis.»

Or, note enfin le membre du gouvernement russe, les Etats-Unis ont les moyens de diffuser ces idéologies à l'étranger.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»