Le Portugal va envoyer une soixantaine de militaires au Mozambique

Le Portugal va envoyer une soixantaine de militaires au Mozambique© Hazir Reka Source: Reuters
Soldat portugais de la KFOR à Mitrovica au Kosovo en 2011 (image d'illustration).

Le Portugal va envoyer dans les prochaines semaines une soixantaine de militaires au Mozambique, après une attaque revendiquée par Daesh à Palma, ville du nord du pays.

«Une équipe d’environ 60 militaires portugais est en train de se préparer [...] elle sera envoyée dans les prochaines semaines sur le terrain au Mozambique», a déclaré ce 30 mars le ministre portugais des Affaires étrangères Augusto Santos Silva, lors d'un entretien accordé à la télévision publique portugaise RTP.

«Elle va soutenir l'armée mozambicaine dans la formation des forces spéciales», a-t-il précisé.

Palma, petit port du nord du Mozambique, est tombé aux mains de commandos djihadistes après une attaque revendiquée le 29 mars par Daesh. Celle-ci est survenue à seulement 10 km d'un mégaprojet gazier de plusieurs milliards d'euros piloté par le groupe français Total.

Daesh a également revendiqué la mort de dizaines de militaires «et de chrétiens, dont des ressortissants d'Etats croisés». 

Le gouvernement mozambicain avait lui-même fait savoir que l'attaque à Palma s'était traduite par des dizaines de morts. L'ONU, qui condamne «fermement les attaques», s'est dite «profondément préoccupée par la situation toujours en évolution à Palma». Washington a pour sa part affirmé être «déterminé» à assister le gouvernement mozambicain, sans préciser de quelle manière.

Le Premier ministre portugais Antonio Costa avait déclaré le 19 mars que son gouvernement suivait la situation au Mozambique «avec une grande inquiétude depuis la première heure et en permanence, par l'intermédiaire des ministres des Affaires étrangères et de la Défense».

Le Mozambique, ancienne colonie du Portugal, est devenu indépendant en 1975.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»