Facebook annonce bloquer pour un mois le compte du président vénézuélien Nicolas Maduro

Facebook annonce bloquer pour un mois le compte du président vénézuélien Nicolas Maduro© Yuri CORTEZ Source: AFP
Le président vénézuélien, Nicolas Maduro.
Suivez RT France surTelegram

Facebook a annoncé «bloquer» pour un mois le compte du chef d'Etat vénézuélien Nicolas Maduro pour avoir «violé» sa politique sur la désinformation. En cause : la promotion par le président du médicament Carvativir contre le Covid.

«En raison de violations répétées de nos réglementations, nous avons bloqué la page pendant 30 jours pendant lesquels elle ne sera qu'en mode lecture», a indiqué un porte-parole de Facebook à l'AFP, au sujet de la page sur le réseau social du président du Venezuela, Nicolas Maduro.

En cause : une vidéo dans laquelle le président socialiste faisait l'éloge du médicament Carvativir, dont l'efficacité contre le Covid-19 n'a pas encore été démontrée par des études médicales, indique Facebook. Le réseau social avait déjà averti par le passé les administrateurs du compte de Nicolas Maduro qu'il avait enfreint ses règles.

En février, le chef d'Etat avait d'ailleurs critiqué le réseau social, dénonçant la «censure» par Facebook d'une vidéo évoquant le Carvativir, selon l'AFP : «Ils [Facebook] disent que tant que l'OMS [Organisation mondiale de la Santé] n'a pas validé, je ne peux pas parler du Carvativir. Qui dirige le Venezuela ? Qui dirige le monde ? Le propriétaire de Facebook ?»

Ce n'est pas la première fois que Facebook prend des mesures restrictives contre le compte d'un chef d'Etat : en janvier dernier, le réseau social – de même que des plateformes similaires – avait décidé de bloquer pour une durée indéterminée le compte de l'alors président des Etats-Unis, Donald Trump. Après l'invasion du Capitole par des partisans de Trump, le patron de Facebook, Mark Zuckerberg avait dénoncé «l'utilisation de [cette] plateforme pour inciter à une insurrection violente contre un gouvernement démocratiquement élu», qui justifiait selon lui de censurer le chef de l'Etat. Ce blocage, par Facebook et par d'autres plateformes, avait suscité des craintes au-delà des seuls partisans de Donald Trump et jusqu'en France.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»