Banni de Twitter, Trump veut revenir sur les réseaux sociaux en créant sa propre plateforme

- Avec AFP

Banni de Twitter, Trump veut revenir sur les réseaux sociaux en créant sa propre plateforme© CARLO ALLEGRI Source: Reuters
Donald Trump le 9 mars 2021 à New York (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Après avoir été banni de Twitter et de la plupart des autres réseaux sociaux, Donald Trump a annoncé, par la voix d'un de ses conseillers, qu'il allait créer sa propre plateforme dans les prochains mois.

Donald Trump, banni de Twitter depuis janvier, va faire son retour sur les réseaux sociaux d'ici trois mois avec «sa propre plateforme», a déclaré ce 21 mars un conseiller de l'ancien président des Etats-Unis.

«Je pense que nous allons voir le président Trump de retour sur les réseaux sociaux probablement dans deux ou trois mois avec sa propre plateforme», a déclaré Jason Miller sur la chaîne Fox News.

Cette nouvelle plateforme sera quelque chose de gros

Il n'a pas souhaité fournir davantage de précisions sur les contours de cette «plateforme», évoquant seulement de nombreuses réunions à Mar-a-Lago, la résidence de l'ex-président républicain en Floride.

«Ce n'est pas seulement une société qui a approché le président, il y a de nombreuses sociétés», et «cette nouvelle plateforme sera quelque chose de gros, tout le monde le veut, il va apporter des millions et des millions, des dizaines de millions d'abonnés à cette nouvelle plateforme», a-t-il encore assuré.

Twitter, qui fut, en campagne et au pouvoir, le principal outil de communication de l'homme d'affaires new-yorkais, a supprimé le compte @realDonaldTrump et ses 88 millions d'abonnés après l'invasion, le 6 janvier, du Capitole par ses partisans.

Donald Trump, qui a quitté la Maison Blanche le 20 janvier après avoir été battu par le démocrate Joe Biden à l'élection de novembre, a aussi été banni de manière temporaire ou définitive par la plupart des autres grands réseaux sociaux ou plateformes internet, dont Facebook, Instagram, YouTube ou encore Snapchat.

Depuis, celui dont les messages Twitter ont scandé la vie politique américaine ces dernières années est beaucoup moins audible, alors même qu'il reste très influent au sein du parti Républicain et qu'il n'exclut pas de se représenter à la présidentielle de 2024.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»