Vaccins : Le Drian accuse Londres de faire du «chantage» sur les livraisons d'AstraZeneca

- Avec AFP

Vaccins : Le Drian accuse Londres de faire du «chantage» sur les livraisons d'AstraZeneca© Ludovic MARIN Source: AFP
Jean-Yves Le Drian au Quai d'Orsay (Paris), le 11 mars 2021 (image d'illustration).

Le ministre français des Affaires étrangères dénonce un «chantage» auquel se livrerait le Royaume-Uni au sujet de la livraison des vaccins AstraZeneca. Jean-Yves Le Drian redoute une «une guerre des vaccins» entre le Royaume-Uni et l'Europe.

Interrogé sur FranceInfo, le ministre français des Affaires étrangères a accusé ce 26 mars le Royaume-Uni d'exercer un «chantage» sur les livraisons de vaccin AstraZeneca en raison de «problème» de stocks pour administrer leur seconde dose aux Britanniques.

Le chef de la diplomatie française Jean-Yves Le Drian a ainsi déclaré : «Le Royaume-Uni s'est enorgueilli d'avoir beaucoup vacciné pour la première dose, sauf qu'ils ont un problème de deuxième dose. [...] On ne peut pas jouer comme cela un peu au chantage dans la mesure où on a voulu vacciner à tour de bras [pour] la première dose et on se trouve un peu handicapé pour la seconde. L'Europe n'a pas à faire les frais de cette politique-là.»

Selon les dernières données, le Royaume-Uni a vacciné avec deux doses environ 5,3% de sa population adulte et la France 5%.

En revanche, l'administration d'une seule dose de vaccin apporte un efficacité indéniable. Des études ont montré une protection importante contre les hospitalisations même après une seule dose.

«Il faut trouver avec le Royaume-Uni une relation de coopération pour que AstraZeneca remplisse ses engagements signés avec l'Union européenne et que chacun puisse s'y retrouver», a insisté le chef de la diplomatie française.

«J'espère qu'on va arriver à un accord. Ce serait stupéfiant de se faire entre le Royaume-Uni et l'Europe une guerre des vaccins», a relevé Jean-Yves Le Drian. L'Union européenne, confrontée à des problèmes de livraisons de vaccins au coeur d'un vif différend avec Londres, s'est dite prête le 25 mars à bloquer les exportations de doses d'AstraZeneca produites sur son territoire.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»