Mercedes-Benz, Coca-Cola : la présidence de l'UE sponsorisée... par des marques

Mercedes-Benz, Coca-Cola : la présidence de l'UE sponsorisée... par des marques© Yves Herman Source: Reuters
Des drapeaux de l'Union européenne devant le siège de la Commission européenne, à Bruxelles en Belgique, le 10 décembre 2020 (photo d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Lobbying caché ? La Croatie, la Roumanie ou le Portugal ont fait financer une partie de leur mandat à la présidence tournante de l'Union européenne par des acteurs privés. Selon Marianne, la France compterait recourir à cette pratique en 2022.

Pratique étonnante du côté de l'Union européenne et de sa présidence tournante, renouvelée tous les six mois : l'hebdomadaire Marianne rapporte que des marques sont autorisées à sponsoriser le pays qui assure cette fonction, officiellement pour aider à financer la tenue d'événements. Officieusement, le journal souligne qu'il pourrait s'agir de lobbying dissimulé.

Actuellement, c'est le Portugal qui assure la présidence, depuis janvier 2021, jusqu'au 30 juin. Et se fait pour cela aider financièrement par l'entreprise portugaise The Navigator Company, l'un des leaders mondiaux de la production de papier. Comme le rapporte Marianne, la firme s'était vu accorder en 2020 un prêt de 27 millions d’euros de la part de la Banque européenne d’investissement, ainsi que 33 millions d’euros d’avantages fiscaux en 2019, dans le cadre de sa stratégie de décarbonation.

La France sponsorisée début 2022 ?

«Chaque Etat est libre d’être financé en cash ou en nature par n’importe quelle boîte privée» car il n'y a «aucune règle sur ce sponsoring au niveau européen», explique à l'hebdomadaire le journaliste Jean Comte, qui travaille sur les affaires européennes. «Il y a en effet très peu de transparence sur les montants réels dépensés par les sponsors. On ne sait pas non plus si ces derniers ont une influence sur la politique», poursuit auprès de Marianne Vicky Cann, de l’ONG Corporate Europe.

Ainsi, au premier semestre 2020, la Croatie avait fait sponsoriser sa présidence de l'UE par Citroën, Peugeot et l'entreprise pétrolière croate INA, «fournisseur officiel d’essence» dans le pays, alors que se votait à cette période le Pacte vert pour l'Europe. Un an plus tôt, de janvier à juin 2019, la Roumanie avait reçu des financements de Coca-Cola, Renault et Mercedes-Benz, qui avaient déboursé chacun plus de 40 000 euros pour apparaître comme sponsor officiel et assurer la fourniture de biens et de services.

Au premier semestre 2022, après la présidence de la Slovénie de juillet à décembre 2021, ce sera au tour de la France d'assurer cette fonction. Toujours selon Marianne, le financement d'environ 10% de son mandat devrait être assuré par des sponsors. Dont les noms ne sont pas encore connus.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»