Clown, savant-fou... Dans une vidéo, Netanyahou affronte les critiques du vaccin contre le Covid-19

Clown, savant-fou... Dans une vidéo, Netanyahou affronte les critiques du vaccin contre le Covid-19© Yonatan Sindel Source: Reuters
Vidéo
Benjamin Netanyahou lors d'une intervention à la Knesset (image d'illustration).

Le chef de l'Etat hébreu donne de sa personne dans le cadre de la campagne de vaccination contre le Covid-19, considérée comme la plus efficace au monde. L'occasion pour Benjamin Netanyahou de redorer son blason avant les élections législatives ?

La campagne de vaccination israélienne contre le Covid 19 est aujourd'hui présentée comme la plus efficace au monde avec plus de 4,7 millions de citoyens ayant reçu au moins une dose de vaccin depuis fin 2020, ainsi que l'a récemment rapporté la chaîne israélienne d'information en continu I24news.

Friand d'opérations de communication, Benjamin Netanyahou s'est récemment mis en scène dans un clip qui se voulait pédagogique. Le Premier ministre israélien y affronte les critiques vis-à-vis du vaccin, représentées par un interlocuteur déguisé tantôt en clown, en animal effrayé, en savant-fou ou en cyber-complotiste... La mise en scène intègre même l'apparition d'un dragon censé représenter le «passeport vert» dont les détenteurs devraient progressivement bénéficier d'un retour privilégié à la normale avec notamment un accès aux restaurants sur réservation, aux salles à manger dans les hôtels ou encore aux parcs d'attractions sous certaines conditions. Relayé en hébreu par le chef de l'Etat dès le 25 février, le clip a depuis été repartagé avec des sous-titres anglais.

Fin 2020 déjà, Benjamin Netanyahou offrait son bras droit à la seringue d'un médecin devant les caméras afin de marquer le départ officiel de la campagne de vaccination, pour laquelle le pays a d'ores et déjà reçu des critiques sur la scène internationale. Au mois de janvier, Amnesty International a, par exemple, appelé Israël à fournir des vaccins aux Palestiniens en Cisjordanie occupée et à Gaza, affirmant que l'Etat hébreu y était obligé par le droit international.

Les efforts du Premier ministre pour mettre en avant l'efficacité de la campagne nationale de vaccination interviennent en amont des élections législatives qui se tiendront le 23 mars 2021 de manière anticipée. En effet, confronté à une nouvelle impasse politique, le Parlement israélien s'est dissout une nouvelle fois en décembre dernier, ouvrant la voie au quatrième scrutin législatif en près de deux ans. Une échéance électorale qui s'annonce particulièrement délicate pour Benjamin Netanyahou, inculpé pour corruption, fraude et abus de confiance dans trois affaires différentes.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»