Pays-Bas : le choix d'une écrivaine blanche pour traduire l'œuvre d'Amanda Gorman fait polémique

Pays-Bas : le choix d'une écrivaine blanche pour traduire l'œuvre d'Amanda Gorman fait polémique© Andrew Caballero-Reynolds Source: AFP
La poétesse Amanda Gorman lors du discours d'investiture de Joe Biden le 20 janvier à Washington DC.
Suivez RT France surTelegram

Aux Pays-Bas, le choix d'une écrivaine blanche pour traduire le poème d'une jeune poétesse afro-américaine récité lors de l'investiture de Joe Biden fait polémique. Pour les détracteurs, l'œuvre aurait dû être traduite par une personne noire.

Lors de l'investiture de Joe Biden, une jeune poétesse afro-américaine, Amanda Gorman, 22 ans, récitait son poème The Hill We Climb (La colline que nous gravissons). Un poème qui a reçu un écho mondial. Aux Pays-Bas, la maison d'édition Meulenhoff a décidé de faire traduire ses œuvres et a choisi une écrivaine blanche, Marieke Lucas Rijneveld, pour les retranscrire en néerlandais comme le rapporte The Guardian.

Une décision polémique pour certains qui ont estimé que la traduction devait être confié à une personne noire. Dans une tribune publiée dans le journal néerlandais De Volkskrant, la militante noire Janice Deul a attaqué la maison d'édition, estimant qu'il fallait confier cette traduction à «une artiste de la création parlée, jeune, femme et […] noire» afin de conserver tout le sens de la démarche de la poétesse américaine. Et d'abonder : «[C'est]Un choix incompréhensible, à mon avis et à celui de beaucoup d'autres qui ont exprimé leur douleur, leur frustration, leur colère et leur déception via les réseaux sociaux.»

Je suis choquée par le tollé entourant mon implication

Face à la polémique, la maison d'édition a tenté de se défendre considérant que «le fait qu'Amanda Gorman et son équipe aient immédiatement répondu positivement à notre proposition nous a confirmé que nous avions trouvé la traductrice idéale en Marieke Lucas Rijneveld.» La maison d'édition a précisé que la traductrice était «attachée aux questions de l'égalité des sexes et de la résilience», saluant sa «passion et [sa] lutte pour une société inclusive».

L'écrivaine a finalement annoncé elle-même qu'elle se retirait du projet, le 26 février. «Je suis choquée par le tollé entourant mon implication dans la diffusion du message d'Amanda Gorman et je comprends les gens qui se sentent blessés par le choix de Meulenhoff», a fait savoir la traductrice âgée de 29 ans.

La maison d'édition cherche donc une autre traductrice, elle a annoncé qu'une «nouvelle option serait choisie, avec ces précautions en tête».

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»