«Gqeberha» : la ville sud-africaine de Port Elizabeth rebaptisée en langue indigène

«Gqeberha» : la ville sud-africaine de Port Elizabeth rebaptisée en langue indigène© Gqeberha Source: Reuters
Opération décolonisation en Afrique du sud (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Le ministre sud-africain de la Culture a annoncé le 24 février que la ville sud-africaine de Port Elizabeth s'appelait désormais Gqeberha afin de «refléter l'identité et l'héritage du peuple sud-africain». Un changement qui fait grincer des dents.

Port Elizabeth, environ 960 000 habitants, est l'une des premières villes sud-africaines à être au cœur d'un politique visant à tenter d'effacer le passé colonial de l'Afrique du Sud. Dans des propos relayés par plusieurs médias, dont CNN, le ministre sud-africain de la Culture Nathi Mthethwa a officialisé, après deux ans de négociations, le fait que la ville allait devenir «Gqeberha», pour reprendre la langue indigène du peuple xhosa, une des 11 langues officielles du pays et pratiqué par huit millions d’habitants

«Ce changement de nom fait partie d’un programme gouvernemental destiné à transformer des éléments visibles de notre héritage culturel. Les noms de lieux doivent refléter l'identité et l'héritage du peuple sud-africain», a ainsi déclaré le ministre. Toutefois, ce changement est controversé : une pétition contre ce choix politique intitulée «Gardons le nom Port Elizabeth» réunit plus de 47 300 signatures au 28 février. «Il y a tellement plus que le gouvernement peut faire avec de l'argent plutôt que de changer le nom des villes et des rues», explique notamment le document. 

La prononciation du nom de la ville fait aussi partie des critiques des détracteurs qui craignent d'autre part un affaiblissement du tourisme.

L'Alliance démocratique (centriste) est l'un des partis politiques qui critique également le choix de débaptiser le nom des villes, qui aurait un coût estimé à plusieurs millions de rands (monnaie sud-africaine).

Selon France 24, une dizaine d’autres villes du pays seront prochainement débaptisées de leur nom d'origine, comme Cape Town ou Durban.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»