Etats-Unis : Joe Biden veut faciliter la naturalisation de neuf millions de migrants

Etats-Unis : Joe Biden veut faciliter la naturalisation de neuf millions de migrants© SAUL LOEB / AFP
Joe Biden dans le bureau ovale de la Maison blanche à Washington, aux Etats-Unis, le 1er février 2021
Suivez RT France surTelegram

Un décret présenté le 2 février prévoit de «rendre la naturalisation plus accessible aux neuf millions de personnes éligibles à la citoyenneté américaine», en révisant la règle «de la charge pour la société» créée en 2019 par l'administration Trump.

Rupture avec la période Trump. Le président américain Joe Biden va demander le 2 février à son gouvernement de faciliter la naturalisation des neuf millions de migrants éligibles à la citoyenneté américaine.

Le démocrate veut également passer en revue tous les freins à l'immigration légale mis en place par son prédécesseur républicain Donald Trump, ce qui devrait déboucher sur «des changements de politique radicaux», ont annoncé de hauts responsables du gouvernement, lors d'un point-presse.

Cette stratégie est «fondée sur le postulat de base que notre pays est plus sûr, fort et prospère avec un système migratoire sain, rationnel et humain», ont-ils expliqué, en amont de la signature de trois décrets présidentiels.

L'un de ces textes prévoit donc de «rendre la naturalisation plus accessible aux neuf millions de personnes éligibles à la citoyenneté américaine», selon ces responsables.

Un objectif permis par une révision de la règle «de la charge pour la société», créée en août 2019 par l'administration républicaine pour refuser la carte verte ou la citoyenneté américaine aux migrants touchant des aides sociales. «Il s'agissait d'un test de richesse pour les migrants», a dénoncé l'un des hauts responsables.

Biden annule plusieurs mesures de Trump

Un autre de ces décrets porte sur les pays d'origine des migrants. En plus du retour d'aides économiques, le texte prévoit de remettre en place les voies d'immigration légale qui existaient avant le mandat de Trump. Sous Barack Obama, ces dispositions avaient permis de faire venir des centaines de mineurs dont les parents étaient déjà aux Etats-Unis.

Par ailleurs, Joe Biden a déjà annulé deux autres mesures-phares de son prédécesseur : la construction d'un mur à la frontière avec le Mexique, interrompue, et l'interdiction d'entrée sur le sol américain de ressortissants de pays dont la majorité de la population est musulmane.

Joe Biden a également transmis au Congrès un projet de loi visant à permettre la régularisation des millions de sans-papiers présents sur le territoire américain. Son adoption fait néanmoins face à la nécessité de convaincre plusieurs élus républicains.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»