Immigration, Covid, climat : Biden «effacera»-t-il le mandat de Trump ?

Immigration, Covid, climat : Biden «effacera»-t-il le mandat de Trump ?© REUTERS/Kevin Lamarque
Joe Biden lors d'une conférence de presse le 6 janvier (image d'illustration)

L'équipe du président-élu a annoncé, quelques heures avant son investiture, plusieurs propositions qui visent à rompre, sur certains points, avec son prédécesseur.

Quelques heures avant d'entrer à la Maison blanche, le futur nouveau président américain Joe Biden devrait prendre 17 mesures visant à «effacer», selon les termes employés par l'AFP et de nombreux autres médias, le mandat de son prédécesseur. C'est ce qui ressort des annonces des conseillers du président-élu.

Immigration

Joe Biden devrait proclamer la suspension de la construction du fameux «mur» à la frontière mexicaine, dont Donald Trump avait fait un slogan de campagne majeur avant son premier mandat.

Le président démocrate souhaite par ailleurs annuler le décret migratoire adopté sous le mandat de son prédécesseur, qui interdisait aux ressortissants de certains pays majoritairement musulmans d'entrer aux Etats-Unis. Joe Biden envisage également de faire voter un projet de loi facilitant la naturalisation d'immigrés en situation irrégulière (dont les quelque 700 000 «Dreamers», ces jeunes arrivés clandestinement dans le pays lorsqu'ils étaient enfants).

Covid

Le nouveau président devrait par ailleurs annoncer l'annulation de la procédure de retrait de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) initiée par son prédécesseur, qui lui reprochait notamment sa gestion de la crise du Covid-19 et l'accusait de proximité avec la Chine.

Joe Biden envisage en outre de rendre obligatoire, par décret, le port du masque pour les agents fédéraux.

Réchauffement climatique

Gina McCarthy, responsable du dossier écologique, qui doit constituer l'une des priorités du nouveau président, a fait savoir que les Etats-Unis devraient, avec l'approbation de l'ONU, rejoindre l'Accord de Paris sur le climat. Donald Trump, qui favorisait clairement l'emploi des Américains à la problématique climatique, en avait sorti son pays.

Joe Biden devrait également annuler le permis de construction du pipeline Keystone XL, reliant les Etats-Unis et le Canada. Là encore, Joe Biden choisit le parti de l'environnement, là où les partisans du projet d'oléoduc vantaient la création d'emplois et l'indépendance énergétique.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»