Evan Rachel Wood et d'autres femmes accusent la rock star Marilyn Manson de les avoir abusées

Evan Rachel Wood et d'autres femmes accusent la rock star Marilyn Manson de les avoir abusées© RAFAEL MARCHANTE Source: Reuters
Marilyn Manson en concert à Lisbonne (Portugal) en 2018 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

L'actrice Evan Rachel Wood accuse Marilyn Manson de l'avoir abusée pendant des années. Quatre autres femmes ont saisi la balle au bond concernant ces déclarations et ont porté à leur tour des accusations similaires contre la star.

Le 1er février, l’actrice américaine Evan Rachel Wood, l’une des protagonistes de la série Westworld a accusé sur Instagram l'artiste de metal industriel Brian Warner alias Marylin Manson de l’avoir abusée «de manière horrible» durant plusieurs années.

«Le nom de mon agresseur est Brian Warner, aussi connu du monde entier en tant que Marilyn Manson. Il a commencé à s’occuper de moi lorsque j’étais adolescente et il a abusé de moi de manière horrible pendant des années. Il m’a lavé le cerveau et manipulée pour me soumettre. J’en ai assez de vivre dans la peur de la vengeance, de la calomnie ou du chantage. Je suis ici pour exposer cet homme dangereux et interpeller les professionnels qui l’ont laissé agir, avant qu’il ne détruise d’autres vies. Je me tiens aux côtés des nombreuses victimes qui ne veulent plus rester silencieuses.»

L’actrice et le chanteur ont été en couple à partir de 2007. A l’époque, Evan Rachel Wood avait 18 ans et Marilyn Manson en avait 38. En 2010, ils se fiancent puis quelques mois puis tard, le couple se sépare.

Evan Rachel Wood a raconté en 2016 au magazine Rolling Stone avoir été violée à deux reprises, dont une fois par son conjoint et une autre par le «propriétaire d'un bar», sans citer les noms de ses agresseurs. En 2018 elle affirmait :

«Même si tout cela est arrivé il y a dix ans, je souffre toujours des conséquences. […] Sept ans après mes viols, on m’a diagnostiqué un syndrome de stress post-traumatique […]. J’ai fait deux tentatives de suicide qui m’ont conduite à l’hôpital psychiatrique […]. J’ai commencé à être aidée par des professionnels pour gérer mes traumatismes.»

«J'en ai fini avec le silence»

A la suite de ces déclarations, quatre autres femmes ont porté des accusations contre Marilyn Manson, concernant des faits «d'agressions sexuelles, de maltraitances psychologiques ou de diverses formes de contraintes, de violences et d'intimidation», a écrit le magazine Vanity Fair

Ashley Walters, citée par Vanity Fair affirme souffrir de «stress post-traumatique» et lutter contre une «dépression». «Je suis restée en contact avec quelques personnes qui ont traversé leurs propres traumatismes sous son contrôle [...] J'ai entendu des histoires étrangement similaires à nos expériences. Il est devenu clair qu'il avait causé des abus ; il continue d'infliger cela et je ne peux rester sans rien faire et laisser cela arriver à d'autres personnes. Brian Warner doit être tenu responsable».  

Une autre femme, Sarah Mcneilly, confie elle aussi souffrir de stress post-traumatique et de «problèmes psychologiques» qui ont «affecté [ses] relations personnelles et professionnelles [...] Je veux que Brian soit tenu responsable du mal qu'il a causé». La troisième femme à témoigner s'appelle Ashley Lindsay Morgan. Elle affirme souffrir de «terreurs nocturnes, stress post-traumatique, anxiété, et de troubles obsessionnels compulsifs».

Enfin, une dénommée Gabriella déclare de son côté avoir bloqué «une grande partie des souvenirs, mais les sentiments restent et se manifestent de différentes façons». Elle dit partager «cette expérience traumatique pour [sa] guérison» et car elle en a «fini avec le silence [...] Je ne suis pas une victime. Je suis une survivante».

Vanity Fair n'était pas en mesure de recueillir les propos des avocats de la rock star dans l'immédiat, mais le magazine rapporte ses défenseurs avaient «catégoriquement nié» des accusations similaires portées contre lui dans le passé. Idem pour l'AFP qui n'a pas réussi à joindre l'entourage du chanteur. 

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»