Covid-19 : l'Allemagne va prolonger et renforcer son confinement partiel jusqu'au 31 janvier

Covid-19 : l'Allemagne va prolonger et renforcer son confinement partiel jusqu'au 31 janvier© MICHEL KAPPELER Source: Reuters
Angela Merkel lors de la conférence de presse du 5 janvier 2020
Suivez RT France surTelegram

Alors que l'épidémie continue de progresser de l'autre côté du Rhin, l'Allemagne a décidé de prolonger et renforcer son confinement partiel jusqu'au 31 janvier.

Face à l'épidémie de Covid-19 qu'elle a du mal à endiguer, l'Allemagne va prolonger et renforcer son confinement partiel, incitant notamment les citoyens à réduire encore davantage leurs contacts, jusqu'au 31 janvier, a annoncé la chancelière Angela Merkel mercredi.

La plupart des magasins non alimentaires, les bars, restaurants, équipements culturels, de loisirs et les écoles vont rester fermés. «Nous devons réduire encore nos contacts sociaux afin de combattre» la pandémie, a déclaré la chancelière lors d'une conférence de presse à l'issue d'une réunion avec les 16 présidents de régions.

Nous nous trouvons aujourd'hui dans des situations limites dans certains hôpitaux

Les membres d'un même foyer ne seront désormais autorisés qu'à rencontrer une seule personne supplémentaire en public. Comme le souligne Reuters, jusqu'à présent, les rassemblements étaient limités à cinq personnes en provenance de deux foyers distincts.

«Nous nous trouvons aujourd'hui dans des situations limites dans certains hôpitaux, ce qui nous a incités une fois de plus à adopter ces résolutions aujourd'hui», a justifié Angela Merkel en ajoutant que ces nouvelles mesures étaient aussi prises par l'expansion de la nouvelle souche identifiée en Grande-Bretagne, possiblement plus contagieuse. «Les mesures que nous avons décidées sont drastiques. (...) elles sont plus dures», a-t-elle admis, parlant d'une «course contre la montre».

Pas de retour à la normale avant plusieurs mois

L'Allemagne a aussi décidé de limiter à un rayon de 15 kilomètres les déplacements des résidents des régions les plus touchées, c'est-à-dire celles où le nombre de nouveaux cas de contamination sur sept jours est supérieur à 200 pour 100 000 habitants.

Le chef du gouvernement régional de Bavière Markus Söder a mis en garde contre tout espoir d'un retour rapide à la normale, prévenant que «nous devions encore vivre avec le virus pendant plusieurs mois».

Le pays comptait mardi 1 787 410 cas officiellement déclarés de Covid-19 depuis le début de l'épidémie avec 11 897 nouveaux cas officiellement déclarés en 24 heures. Le nombre de décès, avec 944 nouveaux mardi, s'élève à un total de 35 518, selon l'institut de veille sanitaire Robert Koch.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»