L'US Navy «plus réactive et plus musclée» contre la Chine et la Russie

- Avec AFP

L'US Navy «plus réactive et plus musclée» contre la Chine et la Russie© ALEXANDRA SEELEY Source: AFP
Au premier plan : navire de combat côtier USS Montgomery de l'US Navy naviguant en formation avec d'autres navires, photo prise le 4 septembre 2019.
Suivez RT France surTelegram

Un nouveau document de stratégie navale fixe les objectifs de la marine américaine pour les années à venir et vise notamment la Russie et la Chine. Cette dernière est jugée comme «la menace stratégique la plus pressante» aux yeux des Etats-Unis.

L'armée américaine a dévoilé, le 17 décembre, un document de stratégie navale intitulé Avantage en mer qui se veut «un signal fort de soutien» à destination des «alliés» et des «partenaires» des Etats-Unis, mais surtout «une mise en garde destinée à tout adversaire potentiel» comme la Chine ou la Russie, visées à de nombreuses reprises dans le document. 

Ce document s'inscrit dans un contexte de fortes tensions entre les Etats-Unis et la République populaire de Chine en mer de Chine méridionale. Washington conteste les revendications territoriales de Pékin dans cette zone maritime. 

Un document qui vise explicitement la Chine et la Russie 

Dans ce nouveau document de stratégie navale, le Pentagone fixe les objectifs de l'US Navy, du corps des Marines et de celui des garde-côtes pour les années à venir, en rappelant la nécessité, à l'avenir, de «détecter et de documenter» les «actions de [...] rivaux qui violeront le droit international, voleront des ressources et empièteront sur la souveraineté des autres nations». 

«Les approches révisionnistes de la Chine et de la Russie en matière d'environnement maritime menacent les intérêts des Etats-Unis sapent les alliances et les partenariats et dégradent l'ordre international», dénonce le département de la Défense des Etats-Unis dans ce document avant d'ajouter : «Si elles ne sont pas surveillées, ces tendances laisseront le service naval [américain] sans préparation pour assurer notre avantage en mer et protéger les intérêts nationaux au cours de la prochaine décennie».

Le document renchérit ensuite sur ce point : «Depuis le début du XXIe siècle, [nous avons] observé avec inquiétude la puissance navale croissante de la République populaire de Chine et le comportement de plus en plus agressif de la Fédération de Russie» avant d'expliquer ensuite que les forces navales américaines «déployées dans le monde entier sont quotidiennement en interaction avec les navires de guerre et les avions chinois et russes».   

La Chine représente pour les Etats-Unis la menace stratégique la plus pressante à long terme

Les auteurs s'essaient ensuite à la prospective : «L'optimisme quant à la possibilité que la Chine et la Russie deviennent des leaders responsables contribuant à la sécurité mondiale a laissé la place à la reconnaissance du fait qu'elles sont des rivales déterminées», avant d'estimer que pour les Etats-Unis c'est la Chine qui «représente la menace stratégique la plus pressante à long terme». 

Rappelons que le dernier incident en date entre l'US Navy et la marine chinoise remonte à la fin du mois d'août, lorsque la Chine avait annoncé avoir chassé un navire de guerre américain de l'archipel contesté des Paracels qu'elle contrôle.

Le géant asiatique revendique la quasi-totalité des îles de la mer de Chine méridionale, ce que contestent d'autres pays riverains, tels que le Vietnam, la Malaisie, les Philippines et Bruneï.

L'US Navy «plus réactive et plus musclée» face à la Chine  

Face aux prétentions chinoises qu'ils jugent excessives, les Etats-Unis envoient des navires de guerre de plus en plus régulièrement dans la région pour effectuer ce qu'ils appellent des «opérations de liberté de navigation». 

Pour garder son avantage stratégique face aux forces navales chinoises qui ont «plus que triplé de volume en seulement deux décennies», selon le document de stratégie navale américaine, l'US Navy veut se moderniser en s'équipant de navires plus petits, plus agiles, voire pilotés à distance. 

Le document du Pentagone précise aussi que la marine américaine sera aussi plus visible dans le Pacifique. 

«Des forces navales [américaines] prêtes et déployées à l'avance accepteront des risques tactiques calculés et adopteront une posture plus affirmée dans [les] activités quotidiennes», détaille le document en réponse à la stratégie navale chinoise. 

Pour le contre-amiral américain James Bynum, «cela veut dire être plus réactifs, plus musclés dans nos opérations». «Avant, notre attitude était de chercher la désescalade. Nous faisions demi-tour et nous minimisions le risque», a-t-il ajouté, notant que l'US Navy a progressivement «perdu du terrain» avec cette approche (Agence France Presse). 

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix