Accusations de trafic sexuel, notamment sur mineures : arrestation du magnat de la mode Peter Nygard

Accusations de trafic sexuel, notamment sur mineures : arrestation du magnat de la mode Peter Nygard© Darryl James / Getty Images North America / Getty Images Source: AFP
L'homme d'affaires canadien Peter Nygard.
Suivez RT France surTelegram

L'homme d'affaires et millionnaire finno-canadien de 79 ans, Peter Nygard, a été arrêté au Canada à la demande de la justice américaine qui réclame son extradition aux Etats-Unis afin de le juger pour de lourdes accusations de crimes sexuels.

C'est par un tweet que la Gendarmerie royale du Canada (la police fédérale) a annoncé le 15 décembre l'arrestation du magnat de la mode, le finno-canadien Peter Nygard, qui a été placé dans la foulée en détention.

Interpellé dans le centre du pays, à Winnipeg, après une demande du département américain de la Justice à son homologue canadien, le millionnaire va devoir répondre d'accusations portées à son encontre, après enquête du FBI et de la police de New York. Il fait l'objet d'une demande d'extradition de la part des autorités américaines.

Au moins une dizaine de victimes aux Etats-Unis, aux Bahamas et au Canada

Les faits qui lui sont reprochés rappellent étrangement l'affaire Epstein : Peter Nygard, 79 ans, doit en effet répondre de neuf chefs d'accusation, dont ceux de racket et trafic sexuel, impliquant «au moins une dizaine de victimes aux Etats-Unis, aux Bahamas et au Canada, entre autres», selon l'acte d'accusation.

57 femmes ont intenté une action en justice contre Peter Nygard pour abus sexuels

Entre 1990 et 2020, le millionnaire et ses complices présumés, y compris des employés de son groupe, auraient« utilisé la force, la fraude et la coercition pour amener des femmes et des mineurs à avoir des relations sexuelles» avec eux. Les documents judiciaires indiquent par ailleurs que Peter Nygard visait spécifiquement les femmes et les filles de moins de 18 ans qui venaient de milieux défavorisés et avaient été victimes de mauvais traitements par le passé.

Il est également accusé d'avoir intimidé et réduit au silence ses victimes «par le biais de menaces, de fausses promesses d'opportunités de mannequinat et d'autres possibilités d'avancement professionnel, d'un soutien financier et par d'autres moyens coercitifs, notamment une surveillance constante, des restrictions de mouvement et un isolement physique». L'acte d'accusation intervient après que 57 femmes ont intenté une action en justice en février contre le dirigeant de la mode pour abus sexuels. Une des plaignantes a déclaré que Nygard l'avait violée en 2004 alors qu'elle avait 16 ans.

Fin février, la police avait perquisitionné le siège new-yorkais de la société de mode de Peter Nygard, accusé de multiples agressions sexuelles. 57 femmes ont intenté une action en justice collective contre le millionnaire pour abus sexuels. L'homme d'affaires, dont la fortune est estimée par la presse canadienne à quelque 900 millions de dollars canadiens (580 millions d'euros), avait démenti toutes les accusations auprès du New York Times.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»