Twitter interdit à ses utilisateurs de liker et commenter certains tweets de Donald Trump

Twitter interdit à ses utilisateurs de liker et commenter certains tweets de Donald Trump© Capture d'écran Twitter @realDonaldTrump
Ce message d'erreur s'affichait le 12 décembre 2020 pour les utilisateurs souhaitant liker ou commenter certaines publications de Donald Trump sur Twitter.
Suivez RT France surTelegram

Le réseau social Twitter a désactivé les fonctionnalités «like» et commentaires de publications du président américain, jugées «contestées». Il y dénonçait notamment des fraudes lors de l'élection présidentielle.

«Pourquoi ne pouvez-vous pas aimer ce tweet ? Nous essayons d'éviter qu'un tweet comme celui-ci, qui enfreint les règles de Twitter, puisse toucher plus de monde, et nous avons donc désactivé la plupart des manières d'interagir avec lui» : telle est l'explication fournie ce 12 décembre par la version en français de Twitter, qui a désactivé les fonctionnalités «like» et commentaires sous certaines publications de Donald Trump.

Les messages évoquant des «fraudes» sanctionnés

Les messages sanctionnés sont notamment ceux dans lesquels le président des Etats-Unis en exercice dénonce des fraudes lors de l'élection présidentielle. «Si vous voulez en parler, vous pouvez toujours retweeter avec un commentaire», poursuit le réseau social en guise d'explication.

Cette mesure concerne les publications accompagnées d'un message d'alerte ajouté par Twitter et spécifiant : «Cette affirmation sur l'élection est contestée.»

Dans l'un des derniers messages contestés par Twitter, Donald Trump écrivait par exemple : «J'AI REMPORTÉ L'ÉLECTION DE LOIN, mais souvenez-vous, je ne raisonne qu'en matière de votes légaux, pas de tous les faux votants et de la fraude qui ont miraculeusement abondé de partout !»

La mesure prise par Twitter ne concerne pas l'ensemble des affirmations jugées «contestées» sur l'élection américaine, puisque certaines émanant d'autres utilisateurs que le chef d'Etat américain peuvent être «likées» et commentées.

Selon les médias d'outre-Atlantique, Joe Biden a remporté l'élection présidentielle des Etats-Unis, mais le président sortant a intenté plusieurs actions en justice et son camp n'a de cesse de dénoncer des cas de «fraudes» électorales, ce que dément fermement son rival. Le collège des grands électeurs doit se réunir le 14 décembre pour désigner le vainqueur de l'élection.

Sur Twitter, Facebook, mais aussi YouTube, le camp de Donald Trump fait face depuis plusieurs semaines à différentes mesures visant à limiter la portée de ses accusations au sujet du processus électoral. Certaines pages ont même été supprimées.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»