Manifestations en Israël et à Gaza contre les propos d'Emmanuel Macron sur Mahomet

- Avec AFP

Manifestations en Israël et à Gaza contre les propos d'Emmanuel Macron sur Mahomet© JACK GUEZ Source: AFP
images
Des arabes israéliens manifestent devant l'ambassade de France à Tel Aviv en réponse aux propos tenus par Emmanuel Macron sur le prophète Mahomet, le 24 octobre 2020.

Après la promesse d'Emmanuel Macron de ne pas «renoncer aux caricatures» du prophète Mahomet, des manifestations ont éclaté devant la résidence de l'ambassadeur de France en Israël. Des photos du président français ont été brûlées.

Environ 200 personnes ont manifesté dans la soirée du 24 octobre 2020 devant la résidence de l'ambassadeur de France en Israël, tandis que des manifestants ont brûlé des photos du président français dans la bande de Gaza. Ces événements se sont déroulés en réaction aux propos tenus par Emmanuel Macron, le 22 octobre.

Manifestations en Israël et à Gaza contre les propos d'Emmanuel Macron sur Mahomet© Jack Guez Source: AFP
Des arabes israéliens manifestent devant l'ambassade de France à Tel Aviv en réponse aux propos tenus par Emmanuel Macron sur le prophète Mahomet, le 24 octobre 2020.

Lors de l'hommage à Samuel Paty, professeur décapité par un terroriste islamiste après avoir montré à ses élèves des dessins de Mahomet à l'occasion d'un cours sur la liberté d’expression, le président français a promis de ne pas «renoncer aux caricatures» du prophète de l'islam, Mahomet.

Des photos de Macron brûlées dans la bande de Gaza

Des manifestants, le visage couvert pour certains par un masque sanitaire, ont appelé sur des banderoles rédigées en arabe à la défense du prophète Mahomet lors d'un rassemblement qui a débuté après la prière du soir à Jaffa, ville à majorité arabe jouxtant la métropole de Tel-Aviv, selon une équipe de l'AFP.

Manifestations en Israël et à Gaza contre les propos d'Emmanuel Macron sur Mahomet© Jack Guez Source: AFP
Des arabes israéliens manifestent devant l'ambassade de France à Tel Aviv en réponse aux propos tenus par Emmanuel Macron sur le prophète Mahomet, le 24 octobre 2020.

Le prophète «est la chose la plus sacrée dans l'islam, et celui qui atteint son honneur atteint tout un peuple», a déclaré à la foule Amin Bukhari, un manifestant qui accuse le président français de faire le jeu de «l'extrême droite».

«Il faut respecter Moïse chez les Juifs, il faut respecter Jésus Christ, qui est notre prophète aussi, et il faut respecter le prophète Mohammed, que la paix soit sur lui», a ajouté ce manifestant lors du rassemblement devant la résidence de l'ambassadeur français Eric Danon, rassemblement qui s'est dispersé sans incident.

A Khan Younès, dans la bande de Gaza, enclave palestinienne de deux millions d'habitants dirigée par le mouvement du Hamas, une poignée de manifestants ont brûlé des photos d'Emmanuel Macron et appelé à la défense du prophète et de l'islam, selon des témoins.

«Insulter les religions et les prophètes ne relève pas de la liberté d'expression, mais favorise plutôt une culture de la haine», a d'ailleurs indiqué le Hamas dans un communiqué, disant «prévenir», sans plus de précision, des «conséquences» que pourraient avoir ces déclarations.

De son côté, le Jihad islamique – deuxième groupe armé de Gaza après le Hamas – a soutenu «qu’offenser» l'islam et son prophète Mahomet constituait une «ligne rouge» qui «ne pouvait être tolérée».

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»