En Autriche, des centres d'accueil de réfugiés profanés par des croix gammées

Un centre d'accueil de demandeurs d'asile, en Autriche.© Zohra Bensemra Source: Reuters
Un centre d'accueil de demandeurs d'asile, en Autriche.

Deux centres d'accueil, situés à Hohenems, dans l'Ouest de l'Autriche, ont été vandalisés par des graffitis. Des croix gammées, ainsi que les mots «stop à l'afflux de demandeurs d'asile» ont été inscrit sur les murs des établissements.

C'est un acte qui rappelle l'époque nazie, lorsque l'Autriche, annexée par l'Allemagne, faisait partie du IIIème Reich. Alors que le pays est l'un des Etats membres de l'Union européenne (UE) les plus sollicités par les réfugiés qui demandent l'asile, les autorités ont dû mobiliser d'importantes ressources en terme de logement pour accueillir le flux de migrants.

Lire aussi : Avant «la race blanche» de Nadine Morano, ces phrases qui ont ruiné des carrières politiques (VIDEO)

Une situation qui déplaît à une partie de la population, comme en témoigne les actes de vandalismes perpétrés dans la nuit du 4 au 5 octobre. Des croix gammées, symbole de l'Allemagne nazie, et les mots «stop à l'afflux de demandeurs d'asile» ont été tagués sur les murs des centres d'accueil. Des actes qui constituent des crimes xénophobes et une violation des lois prohibant toute référence au nazisme.

La police est à la recherche des auteurs de cet acte de haine et a mis en place une ligne téléphonique pour de potentiels témoins. D'après un porte-parole des forces de police, aucune unité de renfort n'est à prévoir mais les patrouilles de rondiers feront preuve de plus d'attention.

Lire aussi : Antisémitisme, un dessin satirique norvégien soulève un tollé

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales